Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 11. She Hates Us.

Rédigé par Maxime Beaumont
La saison se poursuit pour HTGAWM qui nous livre un épisode intense grâce à une affaire chargée en émotions.

Cette semaine, malgré les difficultés qu’elle rencontre, AnnaLise s’occupe d’un client qui a tué un homme. Elle a négocié un accord avec le procureur mais la mère de la victime intervient pendant l’audience et souhaite, au grand étonnement de l’avocate, que l’accusé bénéficie d’une peine réduite. C’est une intrigue très intéressante qui est développée cette semaine, la série sait aborder tous les sujets comme ici le thème du pardon et de la « guérison » des proches de victimes. La série le fait très bien et même si on perçoit que les scénaristes essaient de gagner du temps pour l’affaire Hapstall et l’intrigue autour de Wes/AnnaLise, c’est une réussite. En effet, l’actrice qui joue le rôle de la mère est bouleversante et cela permet d’éveiller la conscience de certains personnages comme Michaela ou AnnaLise.

Concernant l’intrigue autour de Wes et AnnaLise, on avance un peu. Tout d’abord, Wes se retrouve coincé en cellule psychologique suite à une malheureuse phrase évoquant un éventuel suicide de sa part lors d’une consultation avec un médecin. Cela permet de souder un peu plus le groupe des Keating Five puisque chacun d’entre eux vit des moments difficiles, ils se rendent compte qu’ils ont besoin des autres et vont même jusqu’à se rebeller contre leur professeur. Cette évolution est intéressante car les voir toujours suivre AnnaLise commençait à ne plus devenir crédible, surtout après qu’ils aient vu certaines de ses faiblesses. Cela a même des conséquences importantes puisque AnnaLise va apporter un dossier avec des révélations intéressantes pour Wes, et Frank va révéler à Laurel que c’est lui qui a tué Lila.

Un autre aspect intéressant de l’épisode fût la partie flashbacks. En effet on retrouve AnnaLise enceinte jusqu’au coup au moment de sa rencontre avec la mère de Wes/Christophe et on a même l’occasion de voir Bonnie en tant qu’étudiante d’AnnaLise, Frank et Sam. Même si il y a eu peu de révélations lors de ces flashbacks, c’est surtout le parallèle entre la Bonnie étudiante et Laurel, mais aussi les prémices de la relation Bonnie/Sam qui retient l’attention du téléspectateur. De plus les scénaristes attisent notre intérêt avec cette histoire entre AnnaLise et la mère de Christophe : quelle est donc cette affaire qui a amené AnnaLise à protéger Christophe devenu (on suppose) Wes ?

Enfin la fin de l’épisode nous promet bien des tentions pour l’épisode suivant puisque Connor se retrouve face à une vidéo de la nuit du meurtre de Sinclair qui montre les Keating Five dans une situation compromettante, vidéo dont l’auteur est selon lui Philipp. Suite au conflit opposant les Keating Five à AnnaLise, il va sans doute être compliqué pour tout le monde d’être soudé face à cette nouvelle épreuve.

Note : 8/10. En bref, une affaire de la semaine passionnante et des personnages à bout qui vont encore devoir gérer bien des soucis. Vivement la semaine prochaine.