Les critiques // Agent Carter : Saison 2. Episode 6 & 7. Life of the Party/Monsters.

Rédigé par Julie Debelfort
Notre Peggy Carter est revenu hier soir pour non pas un mais deux épisodes sur ABC. Et si le précédent épisode laissait vraiment mais vraiment à désirer, le 6 et 7e rattrapent quelque peu la mauvaise note de la semaine dernière.

Bien que par moment un peu long et difficile à suivre, les deux épisodes furent surtout la marque du retour de Dottie en pleine forme pour cette deuxième saison. En effet, après une très bonne apparition de Dottie dans le season premiere qui marquait l'ouverture de la saison 2 d'Agent Carter, nous n'avions plus vraiment aperçu ce personnage et ça nous manquait. Et voici que Peggy, blessé à l'abdomen, vient elle-même chercher Dottie pour effectuer une mission impérative pour le « sauvetage » du Dr Wylkes qui risque de disparaître à tout moment dans la zero matter. Bridget Regan est juste impeccable dans son rôle de Dottie, à la fois détestable et charismatique. Et si, bien sûr au début Dottie est à la merci de Carter puis de Frost, il était évident qu'elle allait trouver un moyen de s'enfuir. Et au vu de son importance dans ces deux épisodes, il n'y a pas à douter que son personnage reviendra la semaine prochaine, du moins on l'espère, qui devrait normalement être encore une fois constituée de deux nouveaux épisodes.

Le premier épisode, Life of The Party, a surtout permis de mettre à nouveau en avant cette relation, cette dynamique entre Peggy et Dottie. C'est comme si d'une certaine manière l'une ne pouvait exister sans l'autre. C'est surtout vrai du côté de Dottie, mais Carter n'a pas l'air de voir en elle qu'une rivale, mais plutôt une personne, une femme de son niveau et on ne doute pas que Peggy aimerait sûrement l'avoir de son côté. Elles pourraient d'ailleurs former une équipe d'enfer, et même si cela semble difficilement réalisable, c'est quand même très agréable de les voir toutes les deux à l'écran, que ce soit en adversaires ou en alliées.

Ce 6 épisode fut aussi l'occasion de remettre en avant la relation plus ou moins amoureuse qu'entretiennent Sousa et Carter depuis la saison 1, au détriment de Jason Wylkes qui cherche encore un moyen de redevenir corporel à terme. Bien qu'intéressant, on a vraiment envie de claquer Peggy qui ne cesse au final de rejeter ses prétendants. Elle ne voyait pas les sentiments amoureux de Sousa à l'époque, et maintenant qu'elle les remarque, elle devra forcément faire un choix entre Wylkes et Sousa, ce qui implique de blesser l'un des deux hommes. On regrette encore une fois que Daniel ne soit là que pour cette partie de l'intrigue, mais heureusement il prend une autre importance dans le deuxième épisode. Monsters vit donc un Sousa en perte de contrôle, qui devient malheureusement évincé de la SSR après avoir littéralement été battu, massacré sans pitié.

Ce deuxième épisode, beaucoup moins centré sur Dottie (dont on ne connait encore que peu de choses) et Peggy, marqua surtout la prise de pouvoir croissante de Whitney. Alors que Life of a Party avait vu le retour de Dottie mais aussi rapidement celui de Ana Jarvis, le 7e episode causa une victime de plus de la part de Frost. Comme la semaine dernière où Carter se faisait transpercer l'abdomen, cette fois-ci c'est la femme de Jarvis qui se prend une balle en plein ventre aux dernières secondes de ces 42 minutes, causant une incroyable détresse du côté de son mari. Plus on avance dans ces deux épisodes plus la série devient sérieuse, parfois dramatique, et comme Peggy on commence sérieusement à avoir de plus en plus peur de Whitney Frost.

Cet accident plaçant la douce et innocente Ana Jarvis en très mauvaise posture, va sûrement forcer par la suite une reconsidération de la part de Jarvis aux côtés de Peggy. En soi, cette fin, bien que prévisible, est assez ironique quand on sait que Ana était celle qui se faisait le plus de soucis pour son mari sans jamais vraiment pensé qu'elle pourrait elle-même être mise en danger. Du coup, il y aura sûrement des répercussions sur le duo que forme Carter et Jarvis qui pourrait être temporairement mis de côté voire rompu. Sans compter que Peggy a laissé Wylkes aux mains de Frost et que Sousa a perdu sa fonction de chef de la SSR. En bref, un véritable échec pour tout le monde qui pourrait forcer chacun à reconsidérer leur place dans cette histoire et qui pourrait risquer de briser ou de mettre à mal leurs différentes relations jusque là assez complices.

Finalement, deux épisodes assez complets et dynamiques, remplis de rebondissements qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour la suite des aventures de Carter. On espère et on ne pense pas qu'Ana Jarvis va mourir de sa blessure par balle, mais Jarvis risque d'en être changé à jamais, tout comme Peggy et Sousa qui semble presque au fond du trou.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes qui rattrapent vraiment celui de la semaine dernière, mais qui reste parfois assez long et compliqué à suivre à la suite. L'impact des récents événements vont sûrement changer la dynamique des épisodes à venir.