Les critiques // The 100 : Saison 3. Episode 3. Ye Who Enter Here.

Rédigé par Pravine Barady
La semaine dernière, une évolution était notable au niveau des différentes intrigues, l’épisode 2 était moins captivant que le season-premiere mais était tout de même correct, loin d’être un navet.

Cette semaine, « Ye who enters here », l’épisode 3, hausse à nouveau le niveau de cette série qui a tant changée depuis la première saison. Seule grande différence, nous n’avons pas d’informations sur l’intrigue de la Cité de la Lumière, pour notre plus grand bonheur. Clarke, Lexa et nos protagonistes principaux comme Bellamy, Octavia…etc sont au cœur de l’épisode. 

C’est surtout deux, voire trois grandes intrigues qui sont développées. On apprend que Clarke a été capturé pour être sauvé, mais Lexa est vraiment mise à l’épreuve mentalement lorsqu’elle lui reproche la trahison tragique du Mount Weather, mais Lexa n’est pas chef pour rien, elle reste imperturbable. Évidemment, elle préfère avoir Clarke comme amie, alliée, plutôt qu’en tant qu’ennemie. C’est vraiment une scène d’ouverture sous haute-tension, nous laissant bouche-bée. Cette envie, est d’ailleurs considérée comme étant une faiblesse de sa part et est reprochée par un homme envoyé par l’Ice Nation, elle le tue pour affirmer sa domination et sa force toujours présente.

Bellamy, Octavia et quelques soldats vont voyager de Mount Weather à la tour de Lexa. Il reste 36 personnes à l’intérieur, et bien-sûr, ils ont rénové la salle de célébration, la salle de manger, comme si les Terriens ou l’Ice Nation étaient hors de portée. Ça faisait également assez longtemps qu’on avait pas retrouvé cette alchimie dans la relation frère-sœur entre Bellamy et Octavia. On aurait presque pu oublier qu’ils étaient frère et sœur. Elle est contre le fait que les personnes s’installent à Mount Weather, elle sent le danger presque de manière naturelle. C’est l’arrivée d’une ancienne amie terrienne de Bellamy qui va provoquer le déplacement à la tour, elle va annoncer que des assassins s’y trouvent afin de provoquer le désordre. 

En parallèle, le prince Rohan veut l’aide de Clarke afin d’éliminer Lexa. À vrai dire je ne comprends pas le système pénitencier si on peut appeler cela ainsi, comment peut-il lui parler librement dans un espace plutôt ouvert alors qu’ils devraient tout les deux êtres enfermés ?

Kane, Abby et des soldats arrivent devant la tour de Lexa. On retrouve pour la première fois depuis le début de la série les conditions de vie d’une population, on se retrouve même à porter une attention chaleureuse envers eux. On a d’ailleurs une amitié qui se forme, une certaine humanité naturelle de la part de Kane envers les habitants. Notre belle blonde possède une dague, qu’elle porte sous la gorge de Lexa, mais celle-ci a vraiment une attitude nonchalante imperturbable, cependant, ses émotions prennent le dessus et elle n’arrive pas à la tuer. 

La fin de l’épisode signe un changement majeur de la série qui entraînera une guerre terrible, destructrice entre les vivants en général. Les 13 clans, parce que maintenant Clarke et nos personnages du ciel font parti du nouveau clan, contre l’Ice Nation. Cette scène de rituel est par ailleurs très bien réussie, accompagnée d’un chant presque religieux au dessus avec une Clarke et une Lexa vêtue traditionnellement.

Malgré des intrigues bien réalisés, la scène thriller est encore mieux faite et fait parti de la réussite de l’épisode. Depuis le début de l’épisode, nous voyons un tueur, se préparant petit à petit, jusqu’au  climax final où il attaque. Vous rappelez-vous de l’amie terrienne de Bellamy ? Et bien, il s’avérerait qu’elle avait menti, et que l’assassin se situait à Mount Weather, là où personne ne peut défendre la base. Ce tueur, qui sera plus tard tué par Raven en voulant sauver le médecin second d’Abby est d’une agilité exceptionnelle, c’est là qu’on remarque que la guerre sera très compliquée pour nos héros. Il détruit Mount Weather de manière simple, il active l’autodestruction, qui nous indique enfaite qu’un traitre rôde quelque part. C’est alors une nouvelle tragédie, tout le monde meurt à part Raven et le médecin. 

Note : 9/10. En bref, l'épisode 3 exprime merveilleusement une volonté de nous faire choisir un camp, et comme au départ, on préfère nos protagonistes, le 13e clan. Des questions en ressortent : Lexa trahira-t-elle Clarke à nouveau ? Comment vont-ils s’opposer à une telle puissance (Ice Nation) ? En tout cas, c’est un véritable bonheur de ne pas nous montrer l’intrigue de la Cité des Lumières. À la semaine prochaine !