Les critiques // Teen Wolf : Saison 5. Episode 13. Codominance.

Rédigé par Coralie Damiani
Cette semaine, un nouvel épisode de Teen Wolf pas franchement utile. Il y a clairement un problème de rythme dans cette semaine qui peut être lié à deux choses : soit la chaîne a exigé 20 épisodes mais c'était manifestement trop long pour la storyline prévue par les scénaristes qui meublent autant que possible, soit les scénaristes n'ont pas prévu assez de matière pour tenir sur une saison plus conséquente. Sachant que les saisons de Teen Wolf ont toujours eu un nombre d'épisodes aléatoires – négocié par l'équipe créative, de ce fait – on pencherait plutôt pour la seconde explication. Alors que la partie 5A partait vraiment bien, créant une vraie ambiance et soulevant plein de mystères, ce début de partie 5B est un enchaînement de vides scénaristiques à tel point qu'on est en droit de se demander si les auteurs savaient vraiment où emmener leur storyline. Les épisodes traînent en longueur inutilement et on peut craindre de plus en plus que toutes les réponses seront données de manière abrupte dans l'avant-dernier ou le dernier épisode.

Celui de cette semaine est divisé en deux partie : l'initiation de Kira pour apprendre à maîtriser le kistune (et en parallèle le road trip de Scott et Stiles qui viennent la chercher), et Liam et Mason qui sont toujours désespérément en quête de savoir ce que Theo a en tête (ils sont les seuls à enquêter, alors on ne va pas trop critiquer). La partie sur Kira n'est pas sans intérêt , d'autant plus que le personnage est celui qui a un des dilemmes les plus intéressants de cette saison, mais n'est pas forcément bien développé. Pourquoi ces « skin walkers » sont celles qui peuvent aider ? Qui sont-elles réellement ? On a finalement très peu d'informations sur elles. Heureusement pour Kira, cette épreuve qui peut durer des années se règle rapidement et elle était assez proche de Beacon Hill pour que Scott et Stiles arrivent pile quand il faut la sauver. En parlant de nos deux amis, l'idée du road trip était adéquate car c'est dans moments-là que les personnages sont censés vivre une sorte d'introspection sur eux-mêmes et resserrer leurs liens. C'est exactement ce qui se passe pour nos protagonistes, qui réapprennent enfin à communiquer.

Du côté de Beacon Hill, on aperçoit brièvement la « Beast » (on apprend d'ailleurs enfin pourquoi les « Dread Doctors » ont eu besoin de créer des chimères) et on se demande toujours si Theo est du côté des « Dread Doctors » ou s'il est en roue libre. Il aimerait apparemment se débarrasser de la « Beast » mais à tout de même besoin de ses créateurs. Et c'est là que ça commence à être n'importe quoi. Liam et Mason cherchent à comprendre les intentions de Theo (alors qu'on sait depuis le départ qu'il veut la place de Scott, enfin maintenant il veut sa propre meute, mais passons), pourquoi ? Pourquoi se focaliser sur les intentions claires d'un antagoniste qui n'est pas une réelle menace pour le moment ? Il y a les « Dread Doctors » et la « Beast » en liberté, qui eux, pour le coup, représentent la menace imminente, mais personne ne semble pressé de s'occuper de CE problème.

À la fin de l'épisode, Liam et Mason nous apprennent ce que veut Theo : il cherche un alpha... aveugle (vous la sentez la grosse coïncidence pas du tout justifiée juste pour faire revenir Deucalion?). Ça sort de nulle part, on se demande bien pourquoi Theo a besoin d'un alpha aveugle en particulier, mais on espère qu'on aura des réponses.

Note : 4/10. En bref, c'est quand que la série avance ?