Les critiques // Legends of Tomorrow : Saison 1. Episode 1. Pilot Part 1.

Rédigé par Karim Saoudi
Nous y voilà enfin, Legends of Tomorrow, le spin-off de Arrow et The Flash, se lance enfin sur The CW. Un spin-off qui permet de mettre en avant des personnages qui ne l'étaient pas dans les séries mères et tous cela mélangé à du voyage dans le temps et une mission de sauver le monde d'une destruction commandée par Vandal Savage (ressuscité par Malcolm lors du crossover entre Arrow et The Flash). 

Ce pilote de Legends of Tomorrow fait son boulot, il pose les bases et nous initialise avec le mélange des personnages qu'on n'a jamais vus ensemble autrefois. C'est assez fun de voir Sara Lance parler à Ray Palmer ou encore à Captain Cold et Heat Wave. Le groupe de personnages ne semble pas être mauvais dans ce pilot, il parvient à apporter de la fraîcheur et de l'humour et il va surement apporter des problèmes dans les prochains épisodes. Rip Hunter, un voyageur dans le temps ou un Doctor Who si vous préférez, vole un vaisseau et tourne son dos au conseil des voyageurs dans le temps pour se rendre à Central City et réunir une équipe de sous-héros afin de mettre fin à Vandal Savage. 

A partir de là, l'épisode va nous transporter en 1975 à la recherche d'une professeur qui en sait beaucoup sur Vandal Savage. Ce professeur va s'avérer être le fils de Hawkgirl et Hawkman d'une précédente vie. Pendant ce temps, les autres personnages vont s'amuser et se défouler face à des machos dans un bar jusqu'à ce que tout le monde se retrouve à battre un chasseur de primes aka Boba Fett selon Captain Cold, un ancien employé de Rip Hunter qui est venu le chercher pour le ramener au conseil des voyageurs dans le temps. 

Le pilote n'offre pas grand chose, il ne propose rien de bien palpitant pour la suite, repartir dans une quête pour tuer Vandal Savage après avoir été vaincu par The Flash en seulement deux épisodes, c'est assez pauvre. Il faudrait que la série se trouve vite un objectif, une mission ou encore un but qui est autre que de "tuer Vandal Savage". En tout cas, pour ce qui est des personnages, de l'humour, des scènes dramatiques, des références cinématographiques (Star Wars, Men In Black...), c'est ce qui nous fera revenir chaque semaine. 

Note : 7/10. En bref, un bon pilote mais assez fade concernant l'histoire autour de Vandal Savage...

Dans le prochain épisode :