Les critiques // Doctor Who : Saison 9. Episode 12. Hell Bent.

Rédigé par Nicolas Gardères
Après un épisode maîtrisé et fascinant, Doctor Who finit sa saison sur un épisode peut-être un peu moins ambitieux techniquement mais tout de même très intéressant sur une multitude de points. La série nous livre un épisode très plaisant qui dispose d’ingrédients propres aux fins de saisons habituelles. Pas forcément le season finale le plus épique de la série, mais il reste particulièrement réussi.

La fin de l’épisode précédent laissait présager un season finale palpitant avec le retour du Docteur sur Gallifrey. On attendait ce moment depuis un petit bout de temps, et la série ne déçoit pas. En passant par l’incontournable grange qui nous rappellera bien des souvenirs, la série joue sur notre nostalgie et ça marche particulièrement bien. Une nostalgie qui va également perdurer aux mentions d’Amy et Rory, à l’apparition des différents ennemis du Docteur apparaissant dans la matrice ou encore pour les adieux de Clara.

La mort du personnage, deux épisodes auparavant, ne pouvait rester telle quelle. Si quelques petites apparitions furtives lors de l’épisode précédent faisaient leur petit effet, la série a judicieusement décidé de rendre les adieux entre Clara et le Docteur plus marquants. On profite de chaque instant et chaque échange entre les deux personnages qui s’avèrent particulièrement poignants et touchants. Tous ces petits moments, du début à la fin de l’épisode, apportent une certaine légèreté à l’épisode qui fait beaucoup de bien. On laisse un peu de côté l’aspect épique d’un season finale pour avoir un épisode à la fois léger et solide.

Les moments que l’on pourrait appeler d’épiques sont tout de même présents dans cet épisode. Quelques scènes sur Gallifrey font clairement leur effet où le Docteur impose une nouvelle fois toute sa splendeur. La série n’hésite donc pas à gonfler une nouvelle fois sa mythologie en allant loin, très loin, dans l’espace temps et c’est toujours plaisant de voir qu’une série comme Doctor Who a encore beaucoup à raconter.

Mais la série se concentre avant tout sur Clara Oswald et sa relation avec le Docteur, et elles méritaient bien toute cette attention après ce qu’elles nous ont fait vivre ces dernières saisons. Tout ce qui navigue autour ne semble être qu’anodin, on est comme absorbé par les derniers moments entre les deux personnages. Doctor Who réussit alors complètement ce qu’elle devait faire.

Si ce season finale ne semble pas prendre beaucoup de risques, il privilégie la solidité, et ce n’est certainement pas plus mal. Un bon sentiment se dégage de cet épisode, tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment.

Note : 8/10. En bref, un season finale réussi qui ne prend pas trop de risques mais qui s’avère efficace dans sa globalité. Quelques moments épiques et surtout des moments poignants et touchants qui suffisent à nous faire apprécier le dernier épisode de cette saison.