Les critiques // Arrow : Saison 4. Episode 8. Legends of Yesterday.

Rédigé par Karim Saoudi
Et voilà, hier soir sur The CW, le nouvel épisode de Arrow complétait le crossover avec The Flash. Après une première partie fun mais décevante au final, la deuxième partie avec Arrow remonte le niveau et nous propose un épisode digne de cela. 

En effet, tout comme l'année dernière, la meilleure partie du crossover c'est dans Arrow. L'épisode est plus important, les enjeux sont bien plus intéressants à suivre et enfin, l'épisode est le meilleur en ce qui concerne l'exploration du personnage d'Oliver Queen. Et oui, car même dans un crossover où se trouve une bonne poignée de personnages, l'épisode va nous montrer un Oliver Queen bien plus mature, un Oliver Queen qui a bien évolué et on voit tout cela lorsqu'il découvre qu'il est père. Le jeu d'acteur de Stephen Amell est aussi au top dans cet épisode.

Mais outre l'excellente évolution du héros, l'épisode va aussi se centrer sur Barry Allen qui, après l'épisode 15 de la première saison de The Flash, parvient à remonter le temps à nouveau et heureusement. Vandal Savage revient et menace de tuer tout le monde si les deux héros ne lui livrent pas Hawkgirl et Hawkman. Et c'est ce qui va se passer, tout le monde meurt d'une façon assez horrible et rapide, mais fort heureusement, Barry parvient à remonter le temps et de changer les choses. Un moyen qui permet de battre Vandal Savage bien que l'idiot de Malcolm Merlyn décide de le faire revenir à la vie, mais aussi de donner un sens à la scène où Oliver pleure dans un cimetière face à une pierre tombale puisque ce dernier va changer le passé/futur et donc tout chambouler. Alors que dans la première version il dévoile à Felicity qu'il est père, dans la seconde, il préfère garder ça pour lui. Est-ce que cela veut dire que Felicity va mourir ? 

Finalement, cette deuxième partie de crossover est encore une fois bien meilleure que la première. Oliver Queen est au top dans cette épisode, on voit un héros qui a bien évolué et qui prend un tournant bien plus mature avec l'arrivée de son fils. Hawkgirl et Hawkman se retrouvent mais ce ne sera pas pour The Flash ou Arrow mais pour Legends of Tomorrow, prévisible encore une fois. Quant au méchant Vandal Savage, on est inquiet pour Legends of Tomorrow puisqu'il faut reconnaître que ce méchant manque de charisme et ressemble à une pale copie de Ra's Al Ghul. 

Note : 8/10. En bref, comme l'année dernière, la seconde partie du crossover est la meilleure.