Les critiques // The Walking Dead : Saison 6. Episode 8. Start to Finish.

Rédigé par Nicolas Gardères
Cette semaine, The Walking Dead nous propose son mid-season finale comme toujours attendu compte tenu de son habituel lot d’action, rebondissements et autres bons moments. Pour cette saison, The Walking Dead ne livre pas un mauvais épisode, mais pas pour autant un très bon épisode. On se retrouve presque face à un épisode banal, avec néanmoins quelques bonnes idées, mais rien de surprenant ou d’exceptionnel à l’horizon.

On s’y attendait, une brèche s’est créée dans le mur d’Alexandria, laissant l’opportunité à l’impressionnante horde de rodeurs d’envahir la petite communauté. En partant de cet intéressant contexte obligeant nos personnages à se battre pour leur vie, et probablement fuire, la série nous propose quelque chose d’au final largement déjà vu lors de saisons précédents. En fait, c’est tout l’épisode qui est assez prévisible en terme de structure et d’écriture, et c’est assez dommage.

On a alors l’impression que la série a déjà usé tous ses ressorts et n’arrive pas à proposer quelque chose qui sort du lot des mid-season finales précédents. Alors oui il y a une certaine tension et une bonne retranscription du danger à l’écran, oui l’épisode est particulièrement divertissant et on se demande comment tout ça va finir, mais ça n’en fait pas un mid-season finale efficace pour autant. Si on attend seulement du divertissement, oui c’est efficace, mais après six saisons, on est en droit d’en attendre un peu plus de The Walking Dead.

La structure de l’épisode est donc prévisible. Cela n’empêche pas d’avoir de bonnes scènes de tension et certains faces à faces intéressants, que ce soit entre humain et rôdeurs ou deux humains. On reprochera néanmoins un comportement assez étrange de Carol, prête à se mettre en danger et tuer Morgan pour tuer un prisonnier, plutôt qu’aider la communauté à se mettre en sécurité. Mais passons ce détail avec une scène qui reste malgré tout efficace.

Sans surprises, un des personnages principaux de ce début de saison ne survivra pas, mais là encore on est face à quelque chose de très proche de morts précédentes. Le personnage mourant finit sur son lit, à léguer ses dernières paroles et bons conseils aux autres personnages. Ça a un côté sympathique, il faut le dire, avec une dernière scène plaisante pour ce personnage, mais on était pas forcément attaché à ce personnage et on sentait bien qu’il ne ferait pas partie des survivants. Et puis tout ça paraît une nouvelle fois bien fade avec des développements psychologiques tout de même assez limités.

Là où l’épisode est finalement assez fade dans son ensemble, les dernières minutes apportent de bons éléments avec des idées originales, de mise en scène et d’écriture, mais c’est peut-être un peu tard. Au final, on a plutôt envie de voir le prochain épisode plutôt que repenser à ce que l’on vient de regarder.

Note : 5,5/10. En bref, un épisode efficace mais trop léger et prévisible dans sa structure pour un mid-season finale. Les bonnes idées de mise en scène n’arrivent que trop tard dans un épisode au final assez fade.