Les critiques // Supergirl : Saison 1. Episode 5. Livewire.

Supergirl nous propose cette semaine le cinquième épisode de sa première saison, le quatrième a été annulé suite aux attaques terroristes à Paris. On saute donc un épisode et on retrouve Kara et le reste du groupe à Thanksgiving où Helen Slater (l'ancienne Supergirl) apparaît.

Supergirl c'est une série qui cherche encore à trouver son rythme. Malheureusement, plus les semaines passent et plus on a du mal à s'intéresser complètement à ce qui se passe dans la série. Si chaque épisode est meilleur que le pilote, cela ne veux pas forcément dire que les épisodes sont géniaux. "Livewire" est le genre d'épisode bien lourd qu'on aurait aimé zapper. Si dans The Flash les relations familiales font parties des points forts de la série, dans Supergirl ça nous plus la tête qu'autre chose. En effet, lorsque Eliza Danvers, la mère adoptive de Kara, apparaît, on va suivre des querelles entre Alex, qui s'est toujours sentie rejetée par sa mère et Kara, qui a toujours été la plus importante dans la famille. Dans les séries, Thanksgiving c'est toujours le moyen de poser les problèmes familiaux sur la table, mais là, on aurait espéré éviter ça, surtout qu'on n'est pas encore très attaché aux personnages.

Par ailleurs, l'épisode va aussi introduire un nouveau méchant. Ce n'est pas un alien comme la plupart des méchants depuis le lancement de la série, mais simplement une présentatrice radio virée par Cat Grant qui suite à un coup de tonnerre va se retrouver avec le pouvoir de contrôler l'électricité. Original et ça fait un peu penser à The Flash, mais si le méchant est visuellement beau à voir, ce n'est pas le cas pour le personnage qui est affreux avec une perruque cheap et des dialogues très clichés. 

Finalement, ce nouvel épisode de Supergirl ne nous aide pas vraiment à apprécier davantage la série et à s'intéresser aux personnages. Entre des histoires familiales lourdes, un méchant au bord du ridicule, un triangle amoureux inutile (James a une copine mais reste toujours un obstacle pour Winn) et Kara qui se fou complètement de cacher son identité,  on n'a pas encore un bon épisode pour Supergirl. On retiendra seulement l'exploration intéressante du personnage de Cat Grant et le mystère autour de la mort du père d'Alex par son boss. 

Note : 5/10. En bref, un épisode assez lourd et ennuyant malgré une fin qui titille notre curiosité.