Les critiques // Sceam Queens : Saison 1. Episode 8. Mommie Dearest.

Rédigé par Mickael Lebrun
Après un épisode d’adieu a Ariana Grande, ce nouvel épisode avance dans l’enquête avec une révélation et pleins de questions.

Cet épisode commence fort avec une confrontation verbale entre Grace et la doyenne. Grace viendra alors à menacer indirectement Munsch. Le montage est bien fait puisque la scène suivante montre la doyenne qui se fait attaquer par les deux red evil mais aussi une troisième personne. C’est un nouvel élément qui s’ajoute pour notre enquête. Munsch s’en sortira jusqu’à les mettre KO par moment. Mais bien sûr, elle préfère appeler la police plutôt que d’enlever leur masque ! Cette scène a au moins le mérite de retirer la doyenne de la liste des suspects, à moins que cela ne soit fait exprès.

De leur côté, les chanels sont déterminés à faire accusé Zayday et Grace. Denise qui fait son grand retour (enfin) est chargée de l’enquête mais ne trouve rien à part une histoire qui soupçonne encore plus Zayday. Chanel en viendra même à appeler Scotland Yard qui démontre encore une fois l’auto dérision de la série.  La mort de la fan de bougie entraînera alors la fermeture de l’université. Pendant ce temps, Grace poursuit son investigation. Comme nous l’avions prédit la semaine dernière, c’est vers la folle qui peint les tableaux que les indices vont être les plus propices. C’est en effet Gigi qui devient la principale suspecte de cet épisode. Elle se défendra avec de très bons arguments face à Grace. Elle sera au cœur de l’épisode et notamment au sein de la vie de Grace puisqu’on apprend qu’elle est fiancée à son père. Elle tente également de discréditer Grace. On se doute alors qu’elle a forcément quelque chose à cacher. On apprendra ensuite, par l’intermédiaire des recherches de Chanel, que Grace n’est pas l’enfant de la baignoire. Elle aurait alors plusieurs raisons de faire partie des tueurs. Certes elle cherche la vérité mais cela serait surprenant et inédit !

La fin de l’épisode voit le grand retour de Nick Jonas. On sait déjà qu’il fait partie des serials killers.  Celui-ci est au téléphone avec l’un des complices et l’on apprendra que Gigi serait la tête de toute cette histoire. Les soupçons de Grace sont donc fondés. Reste à savoir qui est la troisième personne mêlée à tout cela ?

Note : 6,5/10 : En bref, un épisode où l’enquête avance peu à peu.