Les critiques // Scandal : Saison 5. Episode 8. Rasputin.

Rédigé par Marion Levasseur
C’est la vérité ? demande Fitz à une Olivia menottée. Cet épisode est un véritable jeu du chat et de la souris dans la guerre entre la vérité et le mensonge. Si l’intrigue de cet épisode est survolé, je pense que ça aurait été sympa d’en savoir un peu plus sur cette signature historique effleurée.

Toutefois, avec un épisode qui commence par le suspens, on n’en tient pas rigueur aux scénaristes. Outre l’intrigue de l’épisode, on devine dès le début pourquoi Olivia est menottée et pourquoi nous retournons 48 heures en arrière : dommage.

Mais les conséquences, que nous retrouvons à la fin de « Rasputin », nous laissent confus. En fait, cet épisode nous laisse sur un goût d’inachevé : quel est le rôle de Huck ? Quelle est la volonté de Cyrus ? Souhaite-t-il réellement détruire Olivia ? Que va devenir Rowan/Eli ? Quel jeu joue Fitz ? Et pourquoi cette dispute inachevée entre Jack et Olivia ? Nous sommes à un épisode de la trêve hivernale et les questions semblent plus « OMG » qu’en fin de saison : quel jeu joue Fitz en installant Olivia à la Maison Blanche ?

Note : 8/10. En bref : un épisode dingue soulevant encore plus de questions que d’habitude et qui nous laisse en suspens.