Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 7. I Want You to Die.

Rédigé par Maxime Beaumont
« I want you to die ». Cette phrase a fait l’effet d’une bombe dans cet épisode un peu handicapé par une affaire de la semaine sans grand intérêt.

En effet cette semaine le cabinet s’occupe de la défense d’un ancien mari soupçonné d’être responsable du suicide du nouveau mari de son ancienne compagne dont il est toujours amoureux. Si on prend toujours plaisir à suivre les manigances des Keating Five et d’AnnaLise pour remporter leurs affaires, cette affaire de « stalker » malsain paraît un peu légère comparé aux événements de cette saison et surtout face aux derniers rebondissements. Le problème de la série est qu’elle met la barre très haut pour ce qui est de ses affaires traitées sur l’ensemble de la saison et de ce fait les affaires hebdomadaires font pâle figure à côté. C’est ce qui a un peu fait défaut à un épisode qui donne terriblement envie d’avoir le fin mot de l’histoire sur cette nuit chez les Hapstall.

L’affaire des Hapstall avance à grands pas suite à la découverte d’un nouveau suspect, Philip, héritier légitime de la famille. Néanmoins cela pose beaucoup de problèmes à Connor qui voit son petit ami de plus en plus mêlé à cette histoire sordide. Oliver prend des initiatives sans l’avertir et se prend au jeu au risque d’y perdre ses ailes comme en témoigne la fin de l’épisode où l’on peut le voir en très mauvaise posture face à un potentiel serial killer, Philip. Voir Oliver au cabinet interagir avec les autres personnages est quelque chose de rafraichissant qui permet de faire évoluer le personnage mais malgré tout on ne peut s’empêcher de craindre pour la suite de ses aventures, surtout qu’Oliver est toujours absent des flashforwards.

Un autre point positif de l’épisode : le retour d’Eve. En effet la sublime Famke Janssen nous fait le plaisir de revenir dans la série, car Eve est chargée de défendre un Nate soupçonné par Sinclair d’avoir aidé sa femme à mourir. Les personnages d’AnnaLise et Eve ont une relation intéressante, il faut noter que c’est avec Eve qu’AnnaLise semble toujours la plus heureuse, et Eve est un personnage qui s’intègre parfaitement à la série. Il faut espérer que les scénaristes et Shonda Rhimes s’en rendent compte et offrent une promotion à Famke Janssen en lui accordant le statut de régulière lors de la prochaine saison.

Du côté de Bonnie et Asher la situation est plus compliquée puisque Bonnie est maintenant au courant de la sordide affaire à laquelle est mêlé son jeune amant. Asher tente de se justifier et de lui faire comprendre qu’il n’a pas violé Tiffany mais Bonnie ne veut rien entendre et elle découvre par la même occasion qu’AnnaLise a révélé son passé au jeune homme sans son consentement. S’en suivra une scène très marquante entre les deux femmes dans laquelle Bonnie avouera à AnnaLise qu’elle voudrait qu’elle meurt. Une scène forte qui fait écho à la scène finale de l’épisode avec le flashforwards où l’on voit Bonnie sur le toit de la maison des Hapstall pendant que Sinclair chute et meurt. Voilà qui nous intrigue encore plus pour la suite de la saison.

Note : 7,5/10. En bref, un bon épisode un peu plombé par une affaire de la semaine peu passionnante mais on attend la suite avec toujours autant d’impatience car c’est la principale caractéristique de HTGAWM : elle est addictive.