Les critiques // Heroes Reborn : Saison 1. Episode 9. Sundae, Bloody Sundae.

Rédigé par Nicolas Gardères
Après avoir haussé son niveau grâce au voyage dans le temps lors de ses deux épisodes précédents, Heroes Reborn nous procure un épisode un peu moins ambitieux mais tout de même assez réussi. Après avoir épaissi et clarifié ses intrigues, la série va reprendre son chemin habituel où les intrigues se connectent peu à peu et où la fin du monde annoncée approche à petits pas.

Si cet épisode reprend le fil logique des épisodes prenant place avant le voyage dans le temps, on aura au moins la petite originalité de suivre les divers effets papillons qui ont pris forme. De ce côté, l’apparition du haïtien ou encore le retournement de veste de Nathan arrivent avec une certaine cohérence dans le récit et apportent un petit plus appréciable.

Alors que l’ensemble des intrigues, ou presque, s’entrechoquaient petit à petit les unes avec les autres, la dernière intrigue encore isolée est enfin connectée avec le reste du récit. Il s’agit évidemment de l’intrigue de Carlos qui restait jusque là très à part du reste des intrigues et qui prend enfin un peu d’épaisseur grâce aux liens établis avec les aventures des autres personnages. Ce lien reste encore assez mince, il n’est que mentionné, mais nul doute qu’il prendra rapidement de l’importance, même si tout ça arrive un peu tard.

Malgré cette connexion établie, l’intrigue de Carlos ne passionne pas forcément, même si cet établissement géré par le Directeur, Matt, intrigue. Ce dernier reste néanmoins étrangement développé dans la série et n’est pas forcément crédible dans ce rôle de méchant. Il y avait certainement mieux à faire avec le personnage et son pouvoir qui est après tout plein de potentiel.

En ce qui concerne le reste des intrigues, la série peine à véritablement convaincre en repartant sur sa petite routine. Si quelques scènes éveillent notre curiosité, comme les retrouvailles entre Luke et Joanne, l’ensemble des intrigues ne fascine pas vraiment. La rencontre entre Nathan et Malina quant à elle se rapproche à petits pas, et c’est assez problématique.

Cette rencontre que l’on voit doucement arriver, mais pas encore, est une preuve supplémentaire que la série suit un peu trop un chemin déjà tout tracé. On sait exactement où l’on va, on se doute à peu près de comment on y va, et ça ne réussit pas vraiment à la série. Pire encore, la série pourrait bien nous procurer un énorme « tout ça pour ça » avec sa fin que l’on voit arriver à des kilomètres. Mais ne nous avançons pas trop, la série aura peut-être le culot de nous surprendre. Quoi qu’il en soit, ce chemin tout tracé est bien là, depuis les débuts de la série et empêche la série de réellement passionner.

La semaine prochaine, la série aura la lourde tâche de proposer son dernier épisode avant une pause de près deux mois qui se poursuivra des trois derniers épisodes. La fin est déjà proche, et même si on la voit venir arriver à petits pas, la série continue de divertir avec une certaine réussite. Rien de honteux à l’horizon, la série reste sobre et efficace malgré ses défauts.

Note : 6/10. En bref, Heroes Reborn repart sur sa petite routine et continue de suivre son chemin tout tracé dans un épisode malgré tout divertissant et efficace.