Les critiques // Heroes Reborn : Saison 1. Episode 8. June 13th Part Two.

Rédigé par Nicolas Gardères
En bouclant son ambitieux double épisode sur l’attentat du 13 juin, Heroes Reborn montre qu’elle a de bonnes choses à nous proposer en apportant de nombreuses réponses mais également, cette fois-ci, en prenant quelques risques. Ce voyage dans le temps aura été un vrai bol d’air frais pour la série qui éclaircit l’ensemble de son récit et relance son intrigue principale avec un nouvel élan, même si de ce côté ça reste assez limité.

On le disait lors de l’épisode de la semaine dernière, la série ne prenait pas trop de risques et se contentait d’apporter des explications cohérentes. Cette semaine, non seulement elle continue d’apporter ces explications, mais en plus elle prend quelques risques en modifiant le passé. Sur ce coup, c’est encore assez flou (comme avec chaque voyage dans le temps), puisque l’on peut se dire que cette modification du passé à toujours eu lieu, et qu’au final rien n’a changé. Quand on y pense, c’est probable et cohérent, mais on n’aura jamais la réponse, chacun se forgera sa propre opinion sur le fonctionnement du voyage dans le temps et sur ce coup, Heroes Reborn joue très bien ses cartes.

Elle exploite en effet très bien tout ce qui est voyage dans le temps, ses causes et ses conséquences. Ce flou permanent qui reste dans la tête du spectateur, à se demander si tout ça s’est en fait déjà produit ou si on vit réellement des modifications du continuum, est assez fascinant. Il semblerait assez logique de croire que tous ces changements n’en sont pas vraiment et que tout ça s’était déjà passé tel quel, telle une boucle temporelle. Heroes Reborn semble également aller dans ce sens en jouant notamment avec les multiples pertes de mémoire provoquées par Casper.

Bref, tout ce qui touche aux voyages dans le temps aura été particulièrement bien maîtrisé par la série. Heroes Reborn s’en est également servi pour apporter une multitude d’explications qui fait beaucoup de bien à la série. On y voit plus clair sur la mort de Claire, la création de la Katana Girl ou encore le destin des jumeaux. Tout le récit s’est, d’un coup, bien épaissit tout en restant très cohérent. La banalité des premiers épisodes semble alors prendre une autre dimension grâce à ce double épisode.

On reste quand même loin de quelque chose de parfait dans l’ensemble, la série continue d’avancer avec ses quelques défauts, mais globalement on peut saluer l’effort de la série et la réussite de ce double épisode. Certains personnages ne sont pas forcément très bien développés, on voit assez mal l’utilité de Carlos dans le récit notamment, et c’est plutôt dommage.

On sent que la série n’est pas ce que l’on pourrait appeler une grande série, qu’elle reste comme toujours un simple divertissement. Mais Heroes Reborn semble faire le bon choix de ne pas voir les choses trop en grand, de rester sobre mais efficace, et jusque là, ça lui réussit plutôt bien.

Note : 7/10. En bref, Heroes Reborn exploite à merveille les voyages dans le temps pour nous proposer un épisode cohérent qui épaissit et éclaircit le récit d’une bien belle manière. Si la série est loin d’être parfaite, elle ose, et c’est tout à son honneur.