Les critiques // Grimm : Saison 5. Episode 3. Lost Boys.

Rédigé par Karim Saoudi
Cette semaine Grimm nous propose une nouvelle version de l'histoire de Peter Pan et les Enfants Perdus. Après Once Upon a Time, c'était donc logique de voir ce genre d'histoire interprétée différemment dans Grimm. 

L'intrigue est lié à Rosalee puisque Peter et Enfant Perdus sont à la recherche d'une mère et vont voir en Rosalee une mère parfaite puisqu'elle est comme eux, elle est Wesen. C'était sympa de voir Rosalee plus en avant, c'est un très bon personnage, à la fois en retrait lorsqu'elle sert d'aide à Nick avec ses connaissances et ses livres, mais aussi quand elle se retrouve dans l'action comme cette semaine. L'intrigue des Lost Boys se termine sur une touche d'émotion avec Rosalee qui doit laisser les enfants retourner dans le système, mais la fin prédit des retrouvailles.

En effet, l'organisation derrière les attaques des premiers épisodes, l'organisation que Chavez redoutait, a recrutée Peter Pan et les Enfants Perdus. On peut alors s'attendre à ce que Nick et le groupe se retrouvent très prochainement en face-à-face avec eux. Par ailleurs, l'épisode est un peu vide, on se focalise sur la relation très gênante entre Nick et Adalind, qui vont déménager et prendre place dans un nouvel endroit loin d’être glamour. Encore une fois, on a un Nick très silencieux et perturbé de la mort de son ex-petite amie, mais aussi de sa mère. Trubel sera de retour la semaine prochaine, reste à savoir pourquoi...

Note : 6/10. En bref, un bon épisode avec Rosalee mêlée à une nouvelle interprétation de l'histoire de Peter Pan et les Enfants Perdus.

Dans le prochain épisode :