Les critiques // Gotham : Saison 2. Episode 9. A Bitter Pill to Swallow.

Rédigé par Karim Saoudi
Si on ne garde pas de bons souvenirs de la première saison de Gotham, c'est totalement différent avec cette seconde saison qui est tout ce qu'on peut espérer voir dans la série. Après un épisode centré sur le face-à-face entre Barbara et Gordon la semaine dernière, Gotham revient pour se centrer sur un Jim Gordon qui va devoir faire face à son obscurité. 

"A Bitter Pill to Swallow" est donc l'épisode où Jim Gordon va devoir faire face à sa rage et savoir obéir à la loi au lieu d'utiliser des mesures draconiennes. La sœur de Galavan demande à une experte (interprétée par l'excellente actrice derrière le rôle de Missy dans Doctor Who) de lui trouver des tueurs capables d'éliminer une fois pour toute Jim Gordon. On assiste alors à plusieurs excellentes scènes de combat avec Jim qui va devoir sauver sa peau face à des experts, dont le dernier, un cannibale qui va l’arrêter au lieu de tuer, ce qui a amené à l'horrible mort d'un agent de police. Gotham est toujours aussi gore mais au lieu de se ridiculiser comme la saison dernière, elle choque. 

Par ailleurs, si le focus sur Jim Gordon donne un ton dramatique, celui sur le nouveau duo entre Ed Nygma et Pingouin est tout à fait jouissif et fun. Ed dévoile à Pingouin sa nouvelle tendance à tuer, mais avec la récente mort de sa mère, Pingouin n'a pas la tête à s'amuser aux cotés de sa nouvelle connaissance. Cela jusqu'à ce que Ed lui donne un excellent discours sur le fait que désormais, il ne peut plus être manipulé. On quitte les deux personnages sur le point de s'amuser avec le corps d'un ancien garde de Galavan. Ed et Pingouin apportent une nouvelle dynamique à la série, c'est fun, tordu et jouissif, et on en redemande. 

Finalement, ce nouvel épisode de Gotham met la barre très haute. La série n'a jamais aussi été excellente depuis quelques semaines. On espère toujours qu'elle poursuivra cette direction qui plait beaucoup. Seul défaut de l'épisode : Bruce Wayne. Le personnage n'a pas encore sa place dans la série, on arrive même à point où on aimerait bien Bruce disparaître, car soyons honnête, la série suit les origines de Jim Gordon et non de Bruce Wayne.

Note : 8,5/10. En bref, un excellent épisode de Gotham aux cotés d'un Jim Gordon au top et d'un nouveau duo jouissif et fun. 

Dans le prochain épisode :