Les critiques // The Flash : Saison 2. Episode 7. Gorilla Warfare.

Rédigé par Karim Saoudi
Après un excellent épisode marquant l'arrivée de Zoom, le grand méchant de la saison, qui a humilié Barry autour de la ville, The Flash revient avec un épisode qui marque le retour de Grodd. 

On retrouve donc un Barry sans pouvoir, assis sur la fameuse chaise roulante d'Harrison Wells et qui a perdu toute confiance en lui. Alors quand Grodd fait son retour et kidnappe Caitlin Snow afin qu'elle puisse créer d'autres gorilles comme lui, c'est les autres membres de l'équipe qui vont devoir tenter de trouver une solution pour la retrouver. En d'autres termes, ce nouvel épisode de The Flash n'est pas à la hauteur du précédent et déçoit un peu même si c'était prévu, l'équipe ne peut pas forcément apporter autant d'énergie que lorsque le héros est dans l'action. 

Mais le problème n'est pas seulement que Barry est dans une chaise roulante ou que l'équipe va tenter de ruser pour capturer Grodd, mais plutôt qu'il nous a proposé une multitude de scènes très étranges. Commençons par le retour d'Henry Allen qui revient pour rendre une petite visite à son fils comme-ci de rien été. Si la relation père/fils était forte en première saison, ce n'est plus du coup le cas depuis que le père a décidé de quitter son fils dès sa sortie de prison. Henry Allen a perdu toute crédibilité et le voir tout décider et prendre les devants dans cet épisode, rend les choses très énervantes et étranges. Si Henry Allen est Zoom, les choses seraient plus compréhensibles, on aurait une explication sur son départ mais aussi sur son comportement étrange cette semaine. 

Il y a également le personnage de Caitlin Snow qui chaque semaine, devient un peu plus étrange. Après sa fixation sur Jay Garrick (d'ailleurs, où est-il ?) pour qu'il reste sur la Terre-1, elle continue avec Harrison Wells qui décide de retourner dans son monde afin de combattre Zoom à lui tout seul. Pourquoi s'oppose-t-elle toujours quand les personnages de la Terre-2 souhaitent quitter la Terre-1 ? On peut dire qu'avec Jay Garrick elle a eu un coup de foudre, mais avec Harrison Wells ? Est-ce le début de sa transformation en Killer Frost ? 

Enfin, autres points dérangeants de ce nouvel épisode, c'est la nouvelle relation entre Cisco et Kendra aka Hawkgirl. Bien qu'on adore voir Cisco tenter de jouer le romantique, nous savons d'ors et déjà que cette relation ne mènera nulle part à cause d'Hawkman et Legends of Tomorrow mais aussi, elle ne fait pas très naturelle cette relation. Dernier point, Iris. Cette dernière était au centre de la série dans la première saison et cette saison, elle sert de plante verte et ne sait pas vraiment quoi faire parmi l'équipe de Barry. Les fans n'ont pas l'air d'aimer Iris et on se demande même si les scénaristes n'essayent pas de la mettre de coté. Iris est un bon personnage, du moins elle pourrait le devenir, mais pour le moment, les scénaristes préfèrent nous saouler avec Patty et ses insécurités vis-à-vis de sa relation avec Barry...

Finalement, ce nouvel épisode de The Flash est décevant, surtout comparé à celui de la semaine dernière qui mélangeait bien l'humour et le drame. Cette semaine on a de multitudes de scènes étranges avec des personnages mal exploités malgré un Harrison Wells toujours au top.

Note : 5/10. En bref, c'est difficile de savoir ce qu'on a aimé dans cet épisode. 

Dans le prochain épisode :