Les critiques // The Flash : Saison 2. Episode 5. The Darkness and the Light.

Rédigé par Karim Saoudi
Après un épisode centré sur l'introduction du nouveau Firestorm, The Flash revient cette semaine pour se focaliser sur le nouveau Harrison Wells de la Terre-2 ainsi que sur le nouvel arrivant de la Terre-2, Dr Light aka Linda aka l'ex petite-amie de Barry. 

L'excuse du portail qui permet à Zoom d'envoyer les métahumains de la Terre-2 dans le monde de Barry est un peu facile, puisque depuis le début, tout ce qu'on voit c'est des métahumains envoyés par Zoom pour tuer Barry, mais on ne voit jamais Zoom. Qui est-il ? Que veut-il vraiment ? Un focus sur ce fameux méchant aurait été plus intéressant à suivre. Néanmoins, l'introduction de ce nouveau Harrison Wells est vraiment sympa. On a affaire à un Harrison très différent du Reverse-Flash, un Harrison plus fun et plus direct. On espère vraiment qu'il restera aux cotés de l'équipe afin de combler le manque de l'ancien Wells avant qu'on découvre que son vrai visage.

Par ailleurs, ce nouvel épisode est aussi celui où le secret de Cisco va enfin se dévoiler à l'équipe grâce au Wells 2.0 et sa montre qui détecte les métahumains (ce qui nous fait penser à Heroes Reborn). On se demande bien ce que la série prévoit avec Cisco et ses pouvoirs, mais pour l'instant, on apprécie bien ses pouvoirs et toujours autant son humour, ainsi que sa potentielle histoire amoureuse avec Hawkgirl. 

En parlant d'histoire d'amour, l'épisode va aussi se focaliser Patty Pivot et Barry qui vont avoir leur premier rendez-vous. Une scène fun avec un Grant Gustin bien a l'aise dans son rôle mais encore une fois, on a l'impression que cette relation est précipitée, de même pour celle entre Caitlin et Jay Garrick qui sort de nulle part. En parlant de Jay Garrick, cette semaine ce dernier se fait piétiner. Alors qu'on se demandait la semaine dernière où est-ce qu'il était, cette semaine on découvre que c'est un lâche et qu'il est vraiment effrayé de Zoom. Harrison Wells va même dire à Barry que c'est lui qui devrait être son mentor et pas l'inverse. Alors, quel est réellement le rôle de Jay Garrick dans tout ça ? Va-t-il récupérer ses pouvoirs ? A quoi sert-il ? 

Finalement, ce nouvel épisode de The Flash est bon avec plusieurs moments sympathiques à la fois avec l'humour et le sérieux. On adore déjà ce nouveau Harrison Wells malgré ses secrets et sa fille, Jesse Quick, prisonnière de Zoom, mais aussi l'officialisation de Cisco qui se trouve le nom de Vibe et bien d'autres moments. On regrette tout de même une intrigue bien plus solide, une intrigue aussi intéressante que celle de l'assassin des parents de Barry car pour le moment, ce Zoom est très superficiel.

Note : 6,5/10. En bref, un bon épisode malgré toujours quelques faiblesses du coté de l'intrigue principale.

Dans le prochain épisode :