Les critiques // Agents of SHIELD : Saison 3. Episode 6. Among Us Hide…

Rédigé par Julie Debelfort
La semaine dernière, ABC nous avait offert un très bon épisode de la série Agents of SHIELD, dédié tout spécialement à Simmons. Hier soir, retour à la réalité, directement après l’attaque de Hydra contre l’ex-mari de May, le Dr Garner. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce personnage peu aperçu dans les saisons précédentes prend une énorme ampleur.

Ce dernier épisode fut effectivement riche, très riche en révélation. On commence tout simplement par découvrir qu’Andrew a su réchapper vivant de l’attaque surprise d’Hydra, menée par le fils de Von Strucker. Et si l’épisode 5 nous montrait Garner probablement mort, on découvre qu’il n’en est rien. Ce n’est pas si surprenant que ça, après tout dans l’univers Marvel jamais personne ne meurt vraiment, mais on se demande quand même comment il a pu s’en sortir aussi facilement ! Et avec cet épisode, autant dire que les choses prennent tout son sens lorsqu’on découvre l’identité de Lash ! Une révélation énorme, dévoilée aux toutes dernières minutes, et qui au final semble très logique si on se rappelle des découvertes de Daisy. En effet, on savait grâce à elle que Lash pouvait finalement prendre une forme humaine. Il pouvait donc se fondre rapidement dans la masse, et surtout Lash refuse de la tuer, ce qui implique qu’il la connait ou du moins qu’il croit partager un lien avec elle. De plus, grâce aux réflexions de Mack et Daisy, on apprend aussi que si Lash a autant de faciliter à trouver les inhumains, c’est probablement parce qu’il est infiltré. L’erreur du SHIELD a été de croire que c’est une taupe de l’ATCU qui est en fait Lash. Mais finalement, c’est bien une taupe au SHIELD, puisqu’il s’agit d’Andrew Garner en personne ! Une révélation frappante, surprenante et inattendue qu’on aime savourer dans Agents of SHIELD. C’est surtout un énorme élément qui risque d’avoir beaucoup d’impact par la suite puisque May est celle qui découvre la vérité, et on imagine bien que cela risque de devenir une situation compliquée. Elle qui au début émettait des réserves sur Skye lorsque ses pouvoirs ont été découvert, la voici dans une situation similaire à la différence que son ex-mari garde ce secret depuis longtemps, qu’il est dangereux et qu’il tue de sang-froid ! Des détails importants qui vont sûrement apporter une certaine dynamique par la suite, surtout que même si Andrew refuse de tuer Daisy pour le moment, ce n’est pas le cas pour Lincoln, qui est brièvement en contact avec Daisy justement …

Si l’on continue sur les révélations, ces 40 minutes nous ont permis d’apprendre enfin ce que fait véritablement l’ATCU avec les inhumains qu’il capture. Et si on pensait jusque alors qu’ils les tuait sans outre-mesure, on découvre finalement qu’ils les endorment en attendant de leur trouver un remède. Une solution discutable, à tout point de vue, mais beaucoup plus éloignée de l’image négative qu’on a depuis le début de cette organisation. On en apprend également un peu plus sur Rosalind, pas énormément mais suffisamment pour commencer à apprécier le personnage. D’ailleurs on est pas les seuls, puisque malgré les secrets réciproquent qu’ils protègent plus que tout, Coulson et Rosalind semble développer une certaine affection mutuelle. Une complicité qui pourrait là aussi avoir un impact par la suite. Comment, on ne sait pas encore, mais on imagine bien que ça ne sera pas tout rose en ce qui les concerne eux et leurs organisations respectives …

Enfin, cet épisode fut l’occasion de voir Mockingbird de retour ! Et autant vous l’avouer de suite, ça fait plaisir ! On commençait à en avoir marre de voir Bobbi se plaindre de ne rien faire, tandis qu’Hunter se lançait dans une vendetta presque perdue d’avance (d’ailleurs il se retrouve lui-même puni pour ses « problèmes de colère », et finit sur la touche). Si l’Agent Morse est de retour sur le champ de bataille grâce à l’Agent May, elle a quand même eu du mal à affronter ses ennemis dans un combat, quitte à tenter de se dérober ! Une posture qu’on ne connait pas à Mockingbird et qui sera heureusement vite corrigée grâce encore une fois aux conseils de May. Finalement, les deux femmes forment un duo d’enfer et on apprécie de les voir collaborer ensemble, nous offrant ainsi de belles scènes d’actions, et une belle complicité agréable à voir !

Bilan : cet épisode fut riche en révélations, dynamique et très agréable à suivre ! Voir Mockingbird et surtout May de retour avec le SHIELD, ça fait plaisir et on en redemande ! Quant à la véritable identité de Lash, on en reste stupéfait. La production nous a bien eu, et cela booste les téléspectateurs par la suite, car on veut en savoir plus et surtout on veut voir ce que May va faire maintenant qu’elle a découvert la vérité sur son ex-mari !

Note : 7/10. En bref, quelques moments encore un peu lents, mais en général ce fut un très bon épisode, rythmé et qui a su alterner les intrigues sans perdre le téléspectateur. On apprécie les rebondissements de dernière minute qui nous pousse à attendre la suite avec impatience !