Les critiques // The Walking Dead : Saison 6. Episode 2. JSS.

Rédigé par Nicolas Gardères
Après un premier épisode quelque peu décevant la semaine dernière, ce début de sixième saison se rattrape plutôt bien grâce à un second épisode déjà plus réussi. Malgré quelques imperfections, l’épisode tente une nouvelle fois des choses, et cette fois-ci ça passe très bien, la série se basant sur ce qu’elle fait de mieux depuis ses débuts.

L’introduction donne déjà le ton, toute la scène pré-générique portant sur cette jeune fille de la communauté d’Alexandria que l’on ne voit qu’assez peu depuis l’arrivée du groupe lors de la saison précédente. On va donc en apprendre un peu plus sur le passé de cette Enid, survivant seule pendant l’apocalypse avant d’arriver à Alexandria. En plus d’ajouter un mystère supplémentaire avec l’apparition répétée des initiales « JSS » que l’on devrait très rapidement retrouver, cette scène étoffe un personnage qui devient tout d’un coup bien plus intéressant et qui pourrait continuer à prendre de l’ampleur dans les prochains épisodes. Durant tout cet épisode, on voit d’ailleurs ce personnage un peu plus en avant, et le spectateur se sent déjà un peu plus investi envers elle, compte tenu des quelques interrogations qui règnent désormais autour de ce personnage. En somme, très bonne idée que cette scène pré-générique

Mais les réussites de l’épisode ne s’arrêtent pas là. Les minutes suivants le générique pouvaient pourtant faire perdre l’espoir retrouvé, avec des scènes très banales sur la vie de la communauté. On parle de jardinage, cuisine et autre activité ménagère d’une communauté normale, mais tout cela ne dure pas bien longtemps. La communauté, quelque peu diminuée compte tenu des départs de Rick, Daryl, Michonne et autres personnages importants qui sont partis chasser les rôdeurs hors d’Alexandria, va se faire attaquer, et pas par n’importe qui. Si on aurait pu s’attendre à l’attaque massive des rôdeurs compte tenu de la fin de l’épisode de la semaine dernière, on se dirige finalement vers une direction assez inattendue mais ô combien agréable à suivre.

La communauté d’Alexandria va donc être attaquée par cette communauté qui a pour marque ce fameux « W » que l’on a déjà pu voir à maintes reprises lors de la saison précédente. Le voile se lève donc sur les personnes se cachant derrière ce signe, et les révélations vont s’enchaîner, dissipant peu à peu le brouillard qui pouvait régner sur cette intrigue. Au delà de l’attaque particulièrement sanglante, on va véritablement se retrouver face à de nouveaux aspects psychologiques particulièrement intéressants sur les comportements adoptés par plusieurs personnages inconnus face à l’apocalypse. Ici on se retrouve face à quelque chose de sauvage, et ça fonctionne très bien.

Cette attaque permet également de mettre en valeur bien des personnages qui pouvaient notamment être en retrait lors de l’épisode précédent. On pense évidemment à Carol, excellente et sans pitié durant toute l’attaque. Morgan apporte toujours une certaine sagesse bienvenue et d’autres personnages comme Carl et Jessie tirent leur épingle du jeu et apportent beaucoup de fraîcheur dans cet épisode.

Note : 7,5/10. En bref, The Walking Dead nous livre un épisode particulièrement réussi cette semaine. Mouvementé, sanglant et très intéressant sur de nombreux aspects psychologiques, la série met cette semaine en avant des personnages qui continuent de gagner en épaisseur et réaniment l’intérêt du spectateur.