Les critiques // Scream Queens : Saison 1. Episode 5 & 6. Pumpkin Patch/Seven Minutes in Hell.

Rédigé par Mickael Lebrun
Suite aux précédents épisodes où les suspects devenaient de plus en plus nombreux, les personnages ont enfin décidé de découvrir qui est le serial killer.

Au début de ce cinquième épisode, Chanel tente de conserver sa couronne en organisant une grande fête pour Halloween. Celui-ci sera interdit quelques minutes plus tard par la doyenne où nous aurons aussi le droit à un grand solo totalement ridicule de Chad pour nous rappeler que la série ne se prend pas au sérieux. Les choses ne vont pas s’arranger pour Chanel. En effet, Rachel et Chanel n°5 complote contre la reine des Kappa et tente de la destituer. Elles vont même jusqu’à la dénoncer aux policiers en tant que responsable des meurtres. Chanel sera alors arrêté. Son séjour en prison sera de courtes durées, mais notons le petit clin d’œil à la série Orange Is The New Black. La sortie de prison de Chanel est majestueuse et annonce le retour de la Queen et attention à ceux qui l’on trahie ! Rachel en profitera pour poursuivre son plan de destitution en accusant Chanel n°5 de l’avoir dénoncé. Diviser pour mieux régner.

Pendant ce temps, Grace tente de convaincre du monde pour chercher son amie Zayday. Ils réussiront à trouver le repaire du Red Evil et même à l’assommer. La première réaction de Denise est de prévenir les autres et non d’appeler la police. Une réaction assez étrange qui éveille des doutes. A leur retour, il c’est bien évidemment échappé sans tuer Gigi censé le garder. Elle sera alors, bien entendu ; directement suspectée. Ils découvriront par la suite que Zayday s’est finalement échappé toute seule. Pourquoi le tueur ne l’a pas tué ? Elle réapparaitra au mauvais moment pour Chanel puisque cette dernière voulait effectuer le vote sans ses rivales afin de gagner.

Le sixième épisode reprend sur ce vote ou le dénouement sera une égalité parfaite. Selon les lois des Kappa, elles devront alors co présidé ensemble. S’en suit une réaction hystérique de Chanel. On découvre avec surprise que tout ce spectacle n’était que comédie. Elle nous présentera alors ses raisons purement égoïstes mais aussi sur le fait qu’être chef n’est pas une si bonne chose. Ses propos donnent même à réfléchir. La première mesure de Zayday sera d’organiser une soirée pyjama. Mais cela n’est pas sans arrière pensées puisqu’avec Grace, elle souhaite que des secrets sortent et notamment sur l’identité du tueur. Malheureusement, elles dévoilent à tout le monde leurs intentions. Quelle est cette mentalité de dévoiler son plan ? La personne qui le sait peut alors se préparer à tout piège. En parlant de piège, les filles Kappa seront enfermées au sein de leur propre maison par leur système de sécurité. Chad et ses amis, en route pour leur voler leur sous vêtements viennent à leurs secours.  S’en suit une scène très ironique car les garçons arrivent à entrer chez les Kappa par le premier étage mais par contre il est impossible d’en sortir… Le tueur en profitera pour achever celui qui avait survécu à la perte de ses deux bras. Durant cette soirée, la révélation que Chanel n°3 est la fille de Charles Manson apparaîtra au grand jour. De quoi la placer en première suspecte par tous. Durant la soirée, le tueur fera deux nouvelles victimes ou à chaque fois tout le monde est suspecté. En tant que téléspectateurs, on est pris au jeu et on s’imagine que chacun peut-être le tueur.  Plus tard, Zayday échappera une nouvelle fois au Red Evil alors que celui-ci avait largement le temps de la tuer. De quoi la placer encore une fois en tant que suspecte numéro 1.

Note : 8 / 10. En bref, de bons épisodes dans la continuité des précédents avec une Chanel au top de sa forme !