Les critiques // Scandal : Saison 5. Episode 3. Paris is Burning.

Rédigé par Marion Levasseur
Ah ces titres d’épisode qu’on ne regarde jamais mais qui pourtant nous mettraient sur la voie…

La semaine dernière, nous nous sommes arrêtés sur ce sublime « Yes ». Et cette semaine toute la question est de savoir quelle position va adopter Fitz et surtout comment rattraper le fait que Mellie et Fitz niaient la relation extraconjugale devant caméra au moment où Olivia l’admettait devant le monde entier. Les talons d’Abby donnent le rythme dans cette course contre le temps. Et s’ils ne résonnent pas dans les couloirs, c’est parce qu’elle donne le rythme en courant entourée de l’équipe de protection du Président.

Les cartes se posent sur la table, les joueurs s’installent. Rapidement, Elizabeth est écartée de la table par Cyrus. Les négociations sont âpres. Mellie voit son monde s’écrouler, et Fitz est heureux du choix d’Olivia. Mais, si c’était si facile, ce ne serait pas Scandal. Que faire avec le début d’interview de Mellie et Fitz ? C’est une course pour rattraper les apparences, chaque joueur doit choisir ses cartes et prendre position pour établir la meilleure stratégie. En une heure, chacun retourne ses cartes une à une. Certaines décisions semblent dessiner un conflit de taille entre Fitz et Cyrus, ni Mellie ni Olivia s’en sortent indemnes, et sont perdues. Abby prend les évènements en main, bien que le résultat ne soit pas le plus arrangeant pour les différentes relations de nos personnages préférés.

Pendant que le jeu s’installe du côté de la Maison Blanche, que les informations sont diffusées, nos Chapeaux Blancs prêtent attention à un « léger » détail : pendant que les yeux des médias sont rivés vers la prochaine déclaration du Président, les leurs sont rivés sur le bandeau d’information « Le Louvre est en feu ». Au final, cela semble être l’information la plus importante de ce 3e épisode, puisque cela vaut une visite de Jake Ballard à Monsieur POPE en prison.

Note : 6/10. En bref, Scandal nous montre un 3e épisode « Prologue ». Les camps se dessinent, les stratégies commencent à prendre forme et notre fil rouge, en-dehors de la relation Olivia/Fitz, semble avoir fait son apparition. En espérant que cela redonne un peu de piquant : Paris is burning.