Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 3. It’s Called the Octopus.

Rédigé par Maxime Beaumont
La dernière série du TGIT poursuit sa seconde saison avec un épisode des plus torrides et osés.

Cette semaine HTGAWM aborde un thème qui alimente bien des discussions : le sexe. En effet AnnaLise s’occupe d’une nouvelle affaire pour le moins originale puisqu’il s’agit d’une femme, Tanya, accusée d’avoir commis un homicide involontaire envers un homme pendant un acte sexuel entre ceux-ci. Tanya (jouée par Sherri Saum de la série The Fosters) a monté un club échangiste très privé où se rendait régulièrement l’homme décédé et l’accusation lui reproche de l’avoir tué en étant trop violente durant leur relation sexuelle. Elle fait alors passer Tanya pour une perverse meurtrière mais c’était sans compter l’incroyable don de persuasion d’AnnaLise qui réussit à convaincre le jury que la femme de la victime est coupable du meurtre de celui-ci en lui donnant certains médicaments car elle aurait découvert ses infidélités.  Tanya, qui est en réalité responsable du meurtre de la victime dont elle était tombée amoureuse, demande alors à AnnaLise comment elle arrive à dormir le soir en empêchant tous ces criminels de se retrouver en prison. L’affaire de cette semaine a permis quelques scènes intéressantes et drôles notamment grâce aux Keating Five et démontre que la série est à l’aise avec le thème de la sexualité, que ce soit de par les sujets abordés (l’échangisme, l’orgasme…) ou de par les scènes entre ses personnages (Connor/Oliver et Michaela/Levi).

Concernant l’affaire Hapstall là aussi le sexe joue un rôle important puisque AnnaLise découvre une photo compromettante entre Caleb et Catherine et donc en même temps leur relation incestueuse. Si elle n’est incestueuse que d’un point de vue légal, les deux n’ayant aucun lien de sang, cela compromet grandement leur défense et  on voit AnnaLise en difficulté, ne trouvant aucune nouvelle stratégie valable pour les défendre. Celle-ci se morfond d’ailleurs dans l’alcool face également à ses propres problèmes personnels avec Nate qui continue de la rejeter. Il n’y pas de réelle avancée du côté de cette intrigue, qui a été un peu laissée de côté pour l’affaire de Tanya et pour évoquer les problèmes relationnels des personnages, et malgré le fait qu’un tel développement soit nécessaire cet épisode paraît moins riche en rebondissements. Mais les surprises apparaissent du côté d’autres intrigues abordées par l’épisode.

La première surprise est l’évolution donnée à l’intrigue « Eggs ». Si on s’attendait à une confrontation entre Wes et Levi, il est assez surprenant de voir les 2 personnages  faire un pacte entre eux et s’unir pour découvrir ce qui est advenu de Rebecca, surtout que chacun pouvait reprocher à l’autre d’avoir un lien avec sa disparition. Mais il n’en est rien et leur principale suspecte dans la recherche de la personne responsable de sa disparition est AnnaLise. De plus on découvre en fin d’épisode que Nate s’est également joint à eux.

Enfin, l’autre surprise de l’épisode c’est le secret que cache Asher. Ce dernier est victime du chantage de Sinclair qui lui demande d’être son infiltré au sein du cabinet sinon elle révèlera son secret qui concerne une jeune femme. Cette histoire doit être assez sombre puisque Asher en vient à rompre (plus ou moins volontairement) avec Bonnie et à demander de l’aide à son père connu pour ne pas être un saint. Cette histoire donne envie d’en savoir plus surtout que le côté sombre et le passé de Asher n’a jamais été abordé dans la série jusque là.

Note : 7,5/10. En bref, HTGAWM prouve qu’elle est la série la plus sexy du jeudi soir avec un épisode osé mais est un peu moins surprenant que les 2 premiers épisodes de la saison. Malgré tout, elle continue de nous accrocher et de nous donner envie de revenir chaque semaine pour suivre les aventures des personnages et découvrir la vérité sur ce que l’on peut apercevoir dans les flashforwards.