Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 2. She's Dying.

Rédigé par Maxime Baumont
Après un retour en puissance, How To Get Away With Murder avance dans ses intrigues principales tout en ne négligeant pas ses histoires plus secondaires.

Cette semaine la série met en avant le procès de Nate, accusé d’avoir commis le meurtre de Sam suite aux manigances d’AnnaLise. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’assistante du procureur, Sinclair, ne se laisse pas faire et met en difficulté Eve mais aussi AnnaLise qui se retrouve complètement démunie devant la Cour face à ses attaques. Les choses ne s’arrangent pas pour AnnaLise puisque Eve décide de changer de stratégie en insinuant qu’elle a elle-même commis le meurtre de Sam, suite au refus de Nate de suivre le plan élaboré par AnnaLise. Cette nouvelle stratégie est un succès pour Eve et Nate et nous permet de voir une AnnaLise plus fragile. On peut noter que le personnage de Famke Janssen semble bien se mêler à l’univers de la série et apporte une certaine fraicheur.

Pendant ce temps, l’affaire Hapstall continue de poser problème pour les Keating Five et Bonnie puisque Caleb ment et affirme être resté avec sa sœur la nuit du meurtre de leur tante alors que son ADN a été retrouvé sur les lieux du crime. Bonnie reçoit d’ailleurs de nombreux reproches de la part d’AnnaLise qui estime qu’elle est incapable de gérer les nombreux problèmes auxquels elle est confrontée. On assiste alors à une scène très émouvante où les deux personnages se confrontent. Le personnage de Bonnie est beaucoup mieux exploité cette saison et permet à l’actrice de montrer davantage son talent dramatique, reste à voir si les scénaristes vont poursuivre leur lancée et nous apporter des réponses sur son passé et notamment sa relation particulière avec le personnage joué par Viola Davis.

Bonnie et Frank réussissent à démontrer que l’ADN de Caleb retrouvé sur la scène du crime a été transféré, il semble donc que les frère et sœur soient victimes d’un coup monté mais ces derniers devraient nous réserver d’autres surprises, surtout au regard des flashforwards se déroulant dans la demeure de leurs parents assassinés où l’on peut voir Connor tentant de sauver une AnnaLise en sang mais aussi, et c’est une des images fortes de l’épisode, le corps de Sinclair dans le jardin.

Mais tous ces mystères ne prennent pas le dessus sur les intrigues personnelles des personnages puisque dans cet épisode, qui prend davantage son temps que le season premiere et laisse beaucoup de place à l’émotion, on voit que la relation entre Connor et Oliver n’est pas au beau fixe, en effet ce dernier apprend que Connor a révélé sa séropositivité à ses camarades ce qui n’est pas du goût d’Oliver. Par ailleurs Frank se montre assez dur avec Laurel en lui reprochant de ne pas s’intéresser à lui, on voit qu’il a des sentiments pour la jeune femme et souhaite que leur relation évolue différemment. Travailler ces deux relations amoureuses est une bonne idée et est même nécessaire afin d’éviter que seuls les personnages liés directement aux différentes affaires de meurtres soient développés.

Enfin la partie la plus intéressante des intrigues des étudiants est celle de Michaela qui rencontre un certain Levi, joué par Matt Cohen, celui-ci se révélant être un ami ou du moins une connaissance de Rebecca puisqu’il apparaît sur une de ses photos que Wes récupère. On peut alors se demander si Levi est le fameux Eggs111. Il y a fort à parier qu’il a moins un lien avec celui-ci mais on devrait en savoir plus rapidement lorsque Wes rencontrera à son tour Levi.

Note : 8/10. En bref, HTGAWM est toujours aussi intéressante, que ce soit au niveau de son intrigue principale ou des histoires personnelles de ses personnages qu’elle ne laisse pas de côté. De plus la série creuse ses personnages et nous offre de belles scènes que l’on espère retrouver dans la suite de la saison.