Les critiques // The Flash : Saison 2. Episode 1. The Man Who Saved Central City.

Rédigé par Karim Saoudi
La pause est enfin terminée et la saison 2 de The Flash est lancée. Après un excellent season finale qui nous laissait sur un grand cliffhanger où Central City est aquée par un trou noir qui aurait pu absorber la Terre. Alors que s'est-il passé ensuite ? Qui a sauvé la ville ? Réponse dans ce premier épisode.

"The Man Who Saved Central City" reprend 5 mois après l’événement du season finale, mais prend également le temps de nous expliquer comment la ville a été sauvée et, qui est derrière l'acte héroïque. On découvre que ce n'est pas Barry le héros mais Ronnie Raymond aka Firestorm, qui s'est porté volontaire pour sauver la ville, ce qui l'a divisé de l'autre moitié du Firestorm et l'a tué. C'est là qu'on revient au présent et on comprend donc mieux pourquoi Barry est déprimé et l'équipe est déchiré.

C'est donc un premier épisode très triste avec Caitlin Snow triste d'avoir perdu une seconde fois son époux, mais aussi pour Barry qui se sent coupable du destin de ses amis. On espère vraiment que la suite de la saison sera un peu plus fun et légère, avec toujours ce coté dramatique qui est tellement bien joué par les acteurs, mais ce qu'on attend de The Flash, c'est principalement du fun, et non pas des larmes. 

Outre tout ceci, ce premier épisode va introduire un méchant, Atom Smasher, qui a un pouvoir similaire à celui de Hulk de chez Marvel. Mais ce n'est pas un méchant si intéressant que ça, la seule chose qui nous intéresse, c'est de savoir d'où il vient et pourquoi il veut s'en prendre à Barry ? On découvre un peu plus tard que sa mission était de tuer le Flash afin de rentrer chez lui. Une mission donnée par Zoom, le grand méchant à venir dans cette seconde saison. On se demande alors comment les méta-humain vont débarquer cette année et surtout, où est-ce qu'ils vont les enfermer ? 

D'autres choses également dans ce premier épisode, le père biologique de Barry sort enfin de prison. Ceci grâce aux aveux du Reverse-Flash via une vidéo. Mais, déjà libre, le père de Barry annonce à son fils qu'il préfère partir afin qu'il puisse devenir le Flash, un super-héros. Soit la scène n'était pas convaincante, soit les scénaristes préparent quelque chose pour le personnage. Autrement, grosse déception sur ce point étant donné que c'était quelque chose d'important pour Barry l'année dernière, de faire sortir son père de prison. Enfin, après le regroupement de l'équipe et l'annonce du changement de costume de Barry, Jay Garrick, le tout premier Flash, fait sa première apparition dans la vie du héros pour lui annoncer que son monde est en grave danger. 

Finalement, ce premier épisode de The Flash est très triste alors qu'on aurait bien voulu un peu de fun. Néanmoins, les performances des acteurs sont toujours excellentes et on espère vraiment que de bonnes choses sont à venir pour la suite de la saison, dont le prochain épisode avec Jay Garrick dans le rôle du mentor de Barry.

Note : 7/10. En bref, un bon retour, peut-être un peu trop émotionnel mais intrigant pour la suite de la saison. 

Dans le prochain épisode :