Les critiques // Arrow : Saison 4. Episode 1. Green Arrow.

Rédigé par Karim Saoudi
La quatrième saison de Arrow a débutée hier soir aux USA. Après une troisième saison qui nous a beaucoup déçu, la série revient avec une saison qui s'annonce être un tout nouveau chapitre de l'histoire du héros. Le Arrow est mort, on a désormais affaire au Green Arrow, mais alors, à quoi s'attendre de cette énième identité et qu'apportera-t-elle à la série ? 

La saison dernière, il y avait pas mal de choses qui ont fait qu'on est arrivé à un point de détester la série, comme par exemple le fait que l'équipe Arrow remettait sans cesse en question le héros, mais aussi le changement du personnage de Felicity qui est devenu un personnage insupportable, et enfin, le personnage de Ra's Al Ghul qui a été une belle déception malgré une scène assez réussie où lui et Oliver se battent sur une montagne. Cette saison démarre avec un Oliver et une Felicity loin de Starling City, ils vivent dans une maison et tentent de jouer le rôle du couple banal. La série se focalise encore beaucoup sur le couple, mais l'humour est là, on espère seulement qu'on ne suivra pas les scènes niaises pendant plusieurs épisodes.

Par ailleurs, à Starling City, les choses vont mal. Des Ghosts attaquent la ville et malgré le contre de Diggle, Thea et Laurel font appellent à Oliver pour qu'il revienne les aider. On découvre que les Ghosts sont leadé par le fameux Damian Darhk, le grand méchant de cette saison, qu'il a des pouvoirs et enfin, que Felicity travaillait avec l'équipe depuis son départ de la ville et que Cisco a préparé un nouveau costume à Oliver (pauvre Cisco, il est désormais le nouveau costumier des héros). Oliver découvre donc sa ville et on voit que le héros ne sait toujours pas qui il est, ni ce qu'il doit être. C'est toujours aussi frustrant et énervant de voir qu'après trois saisons, on affaire à un Oliver qui se cherche toujours dans sa quête de faire de sa ville un endroit meilleur. 

Heureusement, après avoir enfilé le nouveau costume et avoir fait face à Damian Darhk, Oliver décide et annonce publiquement qu'il est le Green Arrow. D'où l'idée lui est venu ? Qu'est-ce que cela va changer ? Pas de réponse pour le moment, on verra par la suite ce que le héros nous réserve cette saison. Néanmoins, ses désaccords avec Diggle, ses discussions avec Thea et ses chamailleries avec Felicity sont toujours aussi pénibles que la saison dernière. 

Il y a du mauvais dans cet épisode retour. Encore beaucoup trop de "Olicity", des dialogues inutiles (Diggle qui n'arrive pas à pardonner Oliver etc), une ville qui subit encore une attaque terroriste et des twists/cliffhanger pas tous excellents. En effet, en fin d'épisode, on apprend de grandes choses étonnantes, le père de Laurel travaille avec Damian, un twist qui surprend mais qui sur la longueur semble seulement nous mener vers des conflits, et enfin, celui qui est assez bon, les dernières secondes de l'épisode nous transporte 6 mois plus tard et on voit Oliver dans un cimentière devant une tombe puis Barry Allen (Flash) apparaît. On ne sait pas qui est enterré dans cette tombe mais ça a l'air de bien chambouler Oliver. Felicity n'ira pas au-delà de la saison 4 ? Une décision qui pourrait vraiment apporter du changement à la série. Pour terminer, du coté des flashbacks, Oliver Queen semble être de retour sur l’île en mission pour Amadan Waller, beaucoup trop simple, mais à voir ce qu'il y fera là-bas.

Finalement, ce retour de Arrow est à la fois prometteur et à la fois toujours aussi décevant. Il faudra voir quelques épisodes pour vraiment voir la direction choisie par les scénaristes pour cette nouvelle saison, mais on espère vraiment que Arrow s'est ressaisie et qu'elle nous fera pas vivre le meme enfer que la troisième saison.

Note : 6,5/10. En bref, un bon retour malgré quelques points négatifs. On espère suivre une bonne saison cette fois-ci.

Dans le prochain épisode :