Les critiques // Agents of SHIELD : Saison 3. Episode 2. Purpose in the Machine.

Rédigé par Julie Debelfort
Après un season premiere plutôt bon et agréable à suivre, la saison 3 d’Agents of SHIELD reprend son petit bonhomme de chemin avec un deuxième épisode. 

Cet épisode aura surtout mis en avant la détermination sans faille de Fitz, qui, comme on pouvait s’en douter au vu du final du premier épisode, n’abandonnera pas ses recherches pour trouver Simmons. Recherches qui finiront par porter leurs fruits, puisque, presque miraculeusement, Fitz la ramène dans le monde réel, le monolithe étant en réalité un portail qui menait vraisemblablement vers une autre planète. On regrette que cette intrigue autour de la disparition de Jemma prenne fin aussi rapidement, néanmoins son retour ne sera sûrement pas sans séquelles. Traumatismes à prévoir pour la pauvre Simmons, qui pourront donc avoir des répercussions pour la suite de la série.

Cette mission de sauvetage presque désespérée aura permis une fois de plus à Skye.. pardon à Daisy d’utiliser ses pouvoirs, et de se rendre compte à quel points ils peuvent se révéler utiles, voire indispensables. Ceci plus la mention des « secret warriors » (les fans de comics apprécieront la mention), donne cela : quelques inhumains en plus dans les rangs du SHIELD, pour résumer, ce ne serait vraiment pas de trop. L’obstacle à ceci ? Le docteur Garner, ou l’ex-mari de May, qui préfère s’abstenir d’intégrer des « aliens » aux côtés du SHIELD. Peut-on lui en vouloir au vu de ce qu’a fait la mère de Daisy dans la saison ? Non, mais il faudra clairement avancer sur ce point de vue.

Enfin, cet épisode vu surtout l’occasion deux personnages manquants du season premiere, à savoir Ward et May. Le premier est en pleine forme, très occupé à la reconstruction d’Hydra avec l’intégration du fils du Baron Von Strucker au sein de son équipe, et donc à la destruction définitive du SHIELD. La deuxième rejoint momentanément son père, mais est très vite retrouvée par Hunter, qu’elle rejoindra dans sa vendetta personnelle contre Grant Ward.

Bilan : un bon épisode, à peine moins dynamique que le season premiere, mais néanmoins tout aussi sympa à regarder. Rien d’exceptionnel encore pour le moment, mais le retour de Jemma, Ward et May dans la balance est fort apprécié. Les inhumains n’ont pas été trop mis en avant lors de ces 40 minutes, si ce n’est les pouvoir de Daisy pour ramener Fitz et Simmons du monolithe, mais on s’attend à les retrouver très rapidement dans le feu de l’action du troisième épisode. Joey et Lincoln rejoindront-ils l’équipe d’Inhumains au sein du SHIELD ?

Note : 7/10. En bref, un bon épisode, qui clôt rapidement une intrigue pour mieux en créer de nouvelles. On a hâte de retrouver les inhumains, Rosalind Price, probablement Lash et évidemment la team SHIELD et Hydra dans la suite de la série. 

Dans le prochain épisode :