Les critiques // Scream Queens : Saison 1. Episode 1. Pilot.

Rédigé par Mickael Lebrun
Scream Queens est l’une des nouveautés de cette saison pour la chaîne FOX. Annoncé comme la nouveauté phare de la chaîne avec un casting très connu dont Ariana Grande, Nick Jonas ou encore Lea Michele pour ne citer qu’eux. Pour son lancement, la série n’a pas fait sensation en termes d’audience aux US, mais que vaut réellement ce pilot ?

L’épisode commence en 1995 avec la première mort suite à la naissance d’un bébé dans une baignoire. On peut déjà se rendre compte du niveau intellectuel des filles de la sororité Kappa Kappa Tau face à cette situation. Nous revenons par la suite à notre époque en 2015. Nous faisons alors la connaissance du personnage principal de la série : chanel (incarné par Emma Roberts), ainsi que de ses « sbires » chanel numéro 2 3 et 5. Le cliché est omniprésent avec la grande et belle blonde riche qui dirige la sororité dont on est déjà certains que l’on va détester voir parfois adorer détester. Comme tout genre de fille comme elle qui se respecte dans les séries, elle est imbue de sa personne et prend les gens de haut. Elle le fera naturellement avec sa gouvernante puis avec la doyenne de l’université qui compte anéantir sa sororité. Arrive alors l’avocate de Kappa Kappa Tau qui est vraiment ridicule et continue de nous prouver que le niveau ne vole pas haut. Cela pourrait être de l’humour, mais il faut le prendre avec beaucoup de recul.

Durant cette confrontation avec la doyenne, on voit comment Chanel est devenue présidente de la sororité. L’ancienne présidente a été tué par de l’auto-bronzant qui contenait de l’acide. On a là encore un gros cliché de la grande blonde populaire. Mais à ce moment nous pouvons apercevoir pour la première fois le tueur de la série dans son costume de diable. Car oui, Scream Queens est censé être une série d’horreur. Nous découvrons par la suite le second personnage principal, Grace, dont on comprend qu’elle est le bébé de la mère morte dans la baignoire au début de l’épisode. Elle veut bien évidemment rentré chez les Kappa et son intégration sera facilitée grâce à la décision de la doyenne de rendre les inscriptions publiques à la sororité. Décision qui rendra hystérique Chanel puisque toutes les « moches et grosses » pourront venir dont Lea Michele fait partie. Hors seul les populaires et belles filles peuvent intégrer les Kappa. Cette dernière a peur de perdre son petit ami qui couche aussi avec la doyenne. Tout est histoire de popularité pour Chanel. Pour effrayer les nouvelles, Chanel avec l’aide de sa gouvernante établi un plan. Ce plan ne se passe pas comme prévu et chanel tuera sa gouvernante. Comme d’habitude elle jouera sa garce et restera de marbre. Bah oui ce n’est qu’une gouvernante ! Grace se verra alors être la principale rivale de Chanel et suite à un face à face musclé, les hostilités sont lancées.

Les crimes sont donc censés être l’attraction principale de la série. Ce n’est clairement pas le cas de ce premier épisode. De plus, les morts ne sont pas du tout gore. Le premier meurtre du diable rouge est tout aussi ridicule que le jeu de la victime. En effet, c’est Ariana Grande qui meurt en premier. On est un peu surpris que ce soit une personnalité forte du casting qui meurt déjà mais on est aussi soulagé car elle n’est clairement pas faite pour être actrice. De plus, avant sa mort, pour tenter d’être sauvée, au lieu d’appeler quelqu’un, elle tweet en écrivant un roman. Y a pas mieux à faire ? Bien que sur ce coup là, Scream Queens surf sur les tendances actuelles avec toujours le côté cliché. Le second meurtre est un peu plus gore dans la façon de faire bien que l’on ne voit pas les détails. En revanche, durant l’épisode nous avons notre dose de « screams » (cris). Le titre de la série ne ment pas à ce sujet.

Vous l’aurez compris, Scream Queens n’est pas Scream. Il n’y a pas de gore, l’histoire se déroule,  pour le moment, peu autour des meurtres mais plus autour de Chanel et de ses caprices. Les clichés sont omniprésent et ajoute une légère touche d’humour à la série. Le casting est-il la seule valeur ajoutée de la série ? Bien que nous voyons que quelques seconde Nick Jonas, quelques minutes Lea Michelle et Ariana Grande déjà morte.

Note : 6/10. En bref, Scream Queens déçoit pour son premier épisode, où l’on attendait plus de gore dans les meurtres. Cette série n’est pas LA série de la rentrée, nous continuerons à la suivre seulement en tant que très simple divertissement d’après cet épisode. A suivre.