Les critiques // True Detective : Saison 2. Episode 7. Black Maps and Motel Rooms.

Rédigé par Michael Garcia
À une semaine du final de 90 minutes qui promet d’être dantesque, l’avant dernier épisode de True Detective intervient au moment même où les critiques ne cessent de pleuvoir a l’encontre de la quasi-globalité de la saison. Si l’on fait un parallèle avec la saison précédente, les problèmes sont évidents, mais nous les traiterons au moment du final, qu’HBO ne se prive pas de teaser allègrement. En attendant, l’épisode numéro sept laisse un goût partagé. 

Trop de scènes sont poussives, et manque d’intérêt, simplement. C’est quand même un comble de s’ennuyer devant un épisode de True Detective. Pourtant, les acteurs sont plutôt bons, mais curieusement, l’alchimie ne prend pas, et cela donne une impression de fausseté, d’artifices, ce qui est vraiment gênant. Cela ne provient cependant pas de l’écriture de l’intrigue, mais de celle des personnages, spécifiquement dans cet épisode, sans parler même de cette fin, grotesque à souhait. Si il y a quelques épisode, votre serviteur avait donné la note de 10/10 à un épisode, elle lui était attribué entant qu’entité presque trop bonne pour un ensemble qui s’érode au fil des longues minutes.

Cette fin donc, où un rapprochement de désespoir superflu se cumule à une mort d’un autre, absolument dénué d’émotion ; certes, c’est un père de famille qui s’en va, mais à l’écran, cela est furieusement mal géré. Les raisons ? La plume devenu hasardeuse de Nic Pizzolatto est devenu un brin grossière, peut-être même trop complexes. Sans oublier le fait que le personnage de Frank Semyon, bien que probablement le plus intéressant ici, devient légitimement discutable dans la démarche de True Detective, mais nous aborderons ça un peu plus tard.

Il n’y a finalement pas tant à dire sur cet épisode ; tandis que la critique qui suivra, elle, reviendras beaucoup plus en profondeur sur l’ensemble de la saison.

Note : 3/10. En bref, un épisode passable, mais qui devrait laisser place à une bien meilleure conclusion. 

Dans le prochain épisode :