Les critiques // Teen Wolf : Saison 5. Episode 10. Status Asthmaticus.

Rédigé par Nicolas Gardères
Cette première partie de la cinquième saison de Teen Wolf est désormais terminée, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bilan de ces derniers épisodes est particulièrement mitigé. Malgré tout, la série s’en tire plutôt bien pour son midseason finale en nous proposant un épisode globalement réussi malgré les faiblesses accrues de cette saison.

On est néanmoins loin des meilleurs épisodes de Teen Wolf, mais cela est probablement due à des intrigues moyennement passionnantes depuis déjà plusieurs épisodes. Et avec cet épisode, la série laisse clairement en suspens de nombreuses intrigues qu’elle aurait peut-être dû boucler. Cette volonté de vouloir étirer l’intrigue des Docteurs sur toute une saison se fait sentir, et ça manque clairement de matière pour durer autant d’épisodes. On comprend mieux le surplace des derniers épisodes, et c’est bien dommage.

Cet épisode retrouve tout de même parfois son petit côté épique et jouissif qui nous faisait jadis vibrer. Avec des atouts dans la réalisation, une bande son qui se mêle parfaitement à l’esprit de la série et quelques scènes très bien menées, on retrouve par moments le grand Teen Wolf. Cet épisode joue d’ailleurs sur notre nostalgie en mentionnant certains moments phares de la série dont le côté sombre qui avait hanté Stiles lors de l’intrigue du Nogitsune ou encore les exploits de Scott qui ont fait de lui un vrai alpha. Mais tout cela parait bien loin.

L’épisode enchaîne rebondissement sur rebondissement, même si la plupart restent assez prévisibles, et permet de rester particulièrement divertissant. On n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer et les choses se sont logiquement accélérées dans cet épisode. On y apprend notamment les origines de Parrish ou encore les plans machiavéliques de Théo. En étant face à quelque chose de bien amené, la série s’en tire bien, mais encore une fois, Teen Wolf nous a habitué à mieux, et on se retrouve finalement assez rarement surpris devant cet épisode.

On remarque même une nouvelle fois quelques développements assez étranges et parfois illogiques. Après l’asthme sur un loup-garou censé être l’un des plus puissants, l’amitié brisée entre deux meilleurs amis après une simple petite manipulation d’un nouveau personnage, on se retrouve cette fois-ci avec un combat entre Liam et Scott loin d’être cohérent. Malgré tout, on arrive à pardonner la série pour ces petits faux pas lorsqu’elle réussit à être divertissante et surprenante.

Cette première partie de saison 5 de Teen Wolf est loin des meilleurs moments de la série. Avec une narration plus brouillon que jamais qui ne cesse d’étirer les intrigues et un certain manque de maturité, la série a souvent eu des difficultés à passionner et rester maîtrisée. On espère que la seconde partie de la saison sera plus réussie.

Note : 7/10. En bref, Teen Wolf conclut la première partie de sa cinquième saison sur une bonne note en proposant un épisode mouvementé qui ne laisse pas le temps de s’ennuyer. La série s’en tire plutôt bien malgré les nombreuses faiblesses constatées récemment.