Les critiques // Mr. Robot : Saison 1. Episode 7. eps1.6_v1ew-s0urce.flv.

Rédigé par Nicolas Gardères

Après un épisode des plus mouvementés la semaine dernière, Mr. Robot revient assez logiquement sur un rythme un peu plus lent en avançant à petits pas sur l’ensemble de ses intrigues. Elliot se retrouve même presque au second plan, permettant aux autres personnages de gagner un peu plus de temps à l’écran et de développer leurs intrigues.

On se retrouve alors avec quatre intrigues développées, complètement déconnectées l’une de l’autre. Elliot fait son deuil à sa manière, Angela continue d’essayer d’obtenir justice pour le meurtre de sa mère, FSociety essaie de recomposer son équipe et Wellick continue de tourner autour de la femme du nouveau CTO d’Evil Corp, avec un dénouement digne de ce nom.

Chacune de ces intrigues avance alors doucement mais nous fournit de nouveaux éléments particulièrement intéressants. Le deuil d’Elliot nous livre quelque chose de particulièrement fort et adapté à ce personnage si particulier, on sent qu’il ne sait pas trop comment réagir et se retrouve face à une situation inhabituelle. Son personnage ne cesse de fasciner. En parallèle, celui d’Angela peine à fasciner dans cet épisode même s’il reste intéressant de la voir prendre un peu plus d’ampleur.

Du côté de FSociety, l’intrigue nous permet d’en apprendre un peu plus sur chaque personnage et de voir ce qu’ils deviennent lorsqu’ils se retrouvent seuls, un mois après les événements de l’épisode précédent. Enfin, Tyrell Wellick reste un personnage fabuleux et le prouve encore avec ses actes mystérieux mais qui prennent tout leur sens dans l’esprit du personnage.

Le développement de ces quatre intrigues complètement déconnectées donne un certain faux rythme à l’épisode où on a la sensation qu’il ne se passe pas grand chose. Mais on ne s’ennuie pas pour autant. L’attachement aux personnages et à leurs démons continue de se renforcer et on apprécie de plus en plus suivre leurs histoires.

Une nouvelle fois, la force de Mr. Robot se ressent dans sa réalisation. On commence à en avoir l’habitude, mais chaque plan s’avère toujours aussi fascinant et particulièrement beau. On a rarement vu quelque chose d’aussi personnel à la télévision.

Note : 7,5/10. En bref, un épisode simple qui propose des petites avancées dans l’ensemble de ses intrigues. Le développement des personnages est très fort et particulièrement intéressant à suivre.

Dans le prochain épisode :