Les critiques // Mr. Robot : Saison 1. Episode 8. eps1.7_wh1ter0se.m4v.

Rédigé par Nicolas Gardères 
À désormais deux épisodes de la fin de la saison, Mr. Robot parvient à nouveau à fasciner, à passionner, avec un épisode parfaitement maîtrisé. En s’appuyant sur des connexions et révélations plus ou moins surprenantes, cet épisode nous permet surtout de voir à quel point la série sait où elle va et comment elle y va.

Mr. Robot a pris l’habitude d’embrouiller la tête de son spectateur, que ce soit avec des prouesses narratives aux allures brouillons ou avec les délires d’Elliot, on a parfois du mal à discerner le vrai du faux. Dans cet épisode, les choses deviennent un peu plus claires, que ce soient les raisons et les conséquences du hack de Allsafe ou encore les actes d’Elliot, les intrigues prennent tout leur sens, rien n’a été laissé au hasard.

Les connexions s’établissent avec beaucoup de fluidité, ce qui rend le récit très agréable à suivre. Plus l’épisode avance, plus on y voit clair, comme un brouillard qui se dégagerait petit à petit pour finalement apercevoir la lumière. On sent depuis le début de la série que la vision d’Elliot qui nous est proposée est faussée, avec notamment les questions que l’on pouvait se poser sur l’existence de Mr. Robot. Cet épisode nous le confirme, la vision d’Elliot que l’on a depuis le début de la série est complètement biaisée. On avait beau sentir les choses venir, tout est tellement bien amené que ça reste fascinant et même surprenant sur certains points.

Les dernières minutes de l’épisode sont particulièrement fascinantes dans ce sens, puisque Elliot comprend que sa folie l’empêche de voir certaines réalités. Nous transmettre le récit d’après la vision d’Elliot depuis le début de la série s’est toujours avéré très pertinent ; ça l’est ici encore plus puisque l’on découvre en même temps que lui tout ce qui lui était caché par son esprit défaillant. Les révélations n’en deviennent que plus surprenantes puisqu’on est au coeur de l’esprit de ce personnage qui ne cesse de devenir de plus en plus fascinant, toujours porté par un Rami Malek de grande classe.

Elliot n’est pas le seul à fasciner, encore une fois Tyrell est un des personnages les plus étranges et intéressants à suivre. Sa collaboration des plus surprenantes avec Mr. Robot amène de nouvelles questions et sa prise de conscience des enjeux qu’il décrit comme divins, ajoute une touche de grandeur à ce que propose la série. Complexe mais cohérente, la série continue de nous prouver qu’elle est grande, épisode après épisode.

Note : 9/10. En bref, Mr. Robot nous propose un épisode maîtrisé de bout en bout en enchaînant les connexions et révélations surprenantes qui démontrent définitivement que Mr. Robot sait parfaitement ce qu’elle fait.

Dans le prochain épisode :