Les critiques // Hannibal : Saison 3. Episode 12. The Number of the Beast Is 666.

Rédigé par Jorick Wiart
La confiance en Hannibal n'est plus. Comme Jack le décrit, il est le Diable en personne. Mais comme dans toutes guerres saintes, des sacrifices doivent être fait.

Bedelia du Maurier est la nouvelle psychiatre de Will. Celui-ci se met une fois de plus dans la peau du tueur et s'imagine tuant sa propre femme. Il sait qu'Hannibal a tout fait pour détruire ce qu'il a construit en trois années, et il se sent menacé, mais pas personnellement car il comprend qu'Hannibal l'aime et a besoin de lui. Quant à Bedelia, elle sait qu'Hannibal ne lui fera aucun mal tant qu'il sera enfermé car il souhaite la tuer mais surtout la manger. De sa cellule, le Dr. Lecter compare Will à un agneau. Agneau qui deviendra Lion. En effet, pour Hannibal, Will devient de plus en plus dangereux pour lui, mais aussi Jack ainsi que le Grand Dragon Rouge. Dans l'esprit de Jack, Hannibal est le Diable, ce qui fait de lui un Dieu. Or, comme dans toutes guerres entre Dieu et Diable, des sacrifices sont fait. Reste à savoir si ce sacrifice sera celui de l'agneau ou du dragon.

Frederick Chilton a sauvé la vie d'Hannibal en plaidant la folie et en écrivant ce livre biographique plein de mensonges. Hannibal le met dans une situation délicate en réfutant tout ses propos et en critiquant son livre pour montrer qu'il n'est pas fou. Il remet en question toute l’œuvre de Frederick. Celui-ci se venge en menaçant l’ego d'Hannibal en le présentant comme une attraction qui appartient désormais au passé. Il ne sera plus sujet de livres et devra vivre en communauté avec d'autres patients de l'hôpital sans aucun privilèges à mesure qu'il vieillira. Peut-être que cette vision de son avenir, incitera Hannibal à quitter cet hôpital, pour toujours.

Pour arrêter Dolarhyde, Jack, Will et Alana décident de lui tendre un piège en utilisant Freddie Lounds pour attaquer son ego dans un article. Ils utiliseront aussi le Dr. Chilton pour présenter des analyses peu avantageuses à l'égard du Grand Dragon Rouge / La Fée des Dents. A l'aide d'une photo, ils souhaitent que le Grand Dragon Rouge puisse trouver le lieu où Will se cache, leur permettant de l'arrêter. Cependant, rien ne se passe comme prévu. Au lieu de s'en prendre à Will, Dolarhyde kidnappe Frederick. Commence alors une scène vraiment terrifiante pour nous mais surtout pour le Dr. Chilton, collé sur une chaise roulante dans la maison de Dolarhyde. Mais alors que ce dernier commence à dévoiler son visage à Frederick. Reba, la femme aveugle qu'il aimait, vient sonner à sa porte lui expliquant l'amour qu'elle a pour lui. Le Dr. Chilton comprend alors que le Grand Dragon Rouge n'est pas un monstre. Toujours dans une atmosphère sombre et lugubre, Dolarhyde lui montre les diapositives des ses meurtres présentant son travail comme de l'art. Terrifié, Frederick rejette la faute des mensonges dit sur le Grand Dragon Rouge, sur Will et la police. Dolarhyde ne veut être craint mais admiré. Avant de laisser « partir » Frederick, il enregistre une vidéo de menaces envers Will, puis, comme un animal, lui arrache les lèvres avec les dents, comme si le Dr. Chilton n'avait pas été assez défiguré. 

Hannibal reçu par courrier la vidéo enregistrée par Dolarhyde ainsi que les lèvres du Dr. Chilton. Heureux de voir que l'homme qui l'avait insulté avait été punit, il avala une des lèvres, laissant l'autre aux mains de Jack. En visionnant la vidéo, la folie s'empare de nouveau de Will. Durant une séance avec Bedelia, celle-ci analyse la position de Will sur la photographie de Freddie Lounds, une main sur l'épaule du Dr. Chilton. Will avoue avoir fait cela pour faire courir un risque à Frederick. Ce que le Dr. Chilton a bien compris. Pour Bedelia, ce qui est arrivé à Frederick est une participation de Will au travail du Grand Dragon Rouge, comme lorsqu'elle a participé aux meurtres d'Hannibal à Florence.

Recopiant la technique qu'avait utilisé Jack pour débusquer Hannibal en faisant croire que Freddie Lounds avait été brûlée vive sur un fauteuil roulant, Dolarhyde fit brûler vif Frederick sur un fauteuil près des appartements de Will. C'est une scène terrible, mais pourtant Frederick Chilton est encore vivant, bien que totalement brûlé et défiguré. Will en est en grande partie responsable. L'agneau devient Lion et des sacrifices sont fait. Hannibal l'avait prédit. Dolarhyde, enlève Reba pour la ramener chez lui. Il lui dévoile qui il est réellement en prétendant que ses crimes n'en sont pas. Pour lui, il a donné une existence supérieure aux familles dont il a ôté la vie. Il est le Dragon.

Note : 9/10. Bref, un épisode magnifiquement orchestré, une évolution dans les personnages, une esthétique et des scènes époustouflantes. On attend un season final en apothéose.