Penny Dreadful : Bilan de la saison 2 !

Rédigé par Marion Levasseur
Ça y est Penny Dreadful, saison 2, c'est fini ! L'occasion de faire un bilan de la série noire de John Logan.

Cette année, le casting déjà impressionnant avec Timothy Dalton, Eva Green et Josh Hartnett a été complété par, notamment, Helen McCrory. La britannique aperçu dans Harry Potter ou encore régulière dans Peaky Blinders, brille dans le rôle de la monstrueuse sorcière cachée sous les traits de Miss Poole. Mention spéciale pour cette actrice formidable.

« Do you believe the past can return ? »

Le tempo plus lent de cette saison 2 peut être plus ou moins apprécié, mais il nous permet de nous concentrer sur les histoires des personnages, et tout particulièrement sur l'énigmatique Miss Yves avec un épisode entier consacré à son apprentissage de la magie. Le docteur Frankenstein et ses créatures sont troublantes : jusqu'où nous emmèneront-ils dans la noirceur ? Concernant Monsieur Chandler, on tourne toutefois un peu en rond avant d'entendre (enfin!) le mot « loup-garou ». Certaines histoires ne sont encore qu'effleurées comme celle du complexe Dorian Gray.

« When Lucifer fell, he did not fall alone »

Fil rouge de la saison : une guerre impitoyable contre les servantes du Diable ayant donné leur âme pour la jeunesse éternelle. La toile tissée est captivante mais calme. Les étapes de la machination pour attirer Miss Yves en son cœur maintiennent notre attention tout au long de la saison, au travers des ensorcellements et des diverses manipulations. Parmi les victimes des différentes batailles, on notera la disparition de Sembene qui devenait pourtant attachant. Enfin, bémol pour l'affrontement final qui manque, peut-être, de spectaculaire.

Bilan : une saison sublime lorsqu'on aime cette fameuse touche flegmatique des anglais, associée à l'horreur tant visuelle que psychologique. Le dernier épisode nous laisse en haleine avec mille et une questions sur la suite des aventures de nos héros dont les histoires personnelles les séparent en même temps qu'ils nous quittent jusqu'à la saison prochaine… « So we walk alone ».

Bande-annonce de la saison 2 :