Les critiques // Zoo : Saison 1. Episode 3. The Silence of The Cicadas.

Rédigé par Mickael Lebrun
Suite aux deux premiers épisodes où l’on se posait plein de questions, ce troisième épisode en rajoute encore plus!

Ce nouvel épisode débute là où nous nous étions arrêté la semaine dernière c’est-à-dire avec notre française Chloé Tousignant qui constate le massacre qu’on effectué les chiens en Slovénie mais nous ne savons toujours pas si elle accepte de rejoindre cette organisation ou non. Nous retrouvons ensuite les deux amis Jackson et Abraham à Tokyo sur les traces du père de Jackson. Ces derniers se rendent sur une île à 30 km de Fukushima qui est donc exposée aux radiations nucléaires. Durant ce vol, une nouvelle attaque se produit. C’est au tour des chauves souris d’attaquer à 5000 mètres d’altitude, bien au-delà de leur périmètre de vol et de plus de jour. On se rend compte à ce moment que les animaux sont vraiment perturbés. L’avion se crash et comme par miracle nos deux amis sont les seuls survivants parmi les quatre personnes présentent dans l’appareil. Après ce choc, ils continuent la mission pour laquelle ils sont venus, à savoir comprendre les recherches de son père. Ils y découvrent alors des chevaux sans œil. On s’attend alors à une attaque à tout moment mais ces derniers passent comme si de rien était. On comprend par la suite la raison de la perte de leurs yeux. Les radiations dues à Fukushima aurait accélérer le processus de rébellion (si on peut l’appeler comme ça) des animaux. Ils avaient une pupille défectueuse comme on l’a vu dans les précédents épisodes avec les lions. Cependant, on ne sait pas si le fait de leur enlever les calmes.

Du côté de Los Angeles, Jamie essaie de convaincre Mitch de poursuivre l’enquête des meurtres orchestré par les lions provoqués selon eux par l’entreprise Reiden Global. Ils se rendent alors à la Nouvelle Orléans pour convaincre un sénateur de se joindre à eux mais en vain. L’homme français mystérieux approchera par la suite les deux américains pour les engager dans son organisation. Quelques scènes plus tard, Jackson et Abraham sont secourus de l’île par ce même homme. On suspecte alors un regroupement de tous les personnages principaux et c’est ce qui va se produire. Chloé est également de la partie et sera la représentante de l’organisation. Ils forment donc à eux cinq, l’équipe pour sauver le monde ou du moins atténuer l’épidémie de révolution qui se propage chez les animaux. Durant cette réunion, divers cas d’animaux tueurs sont présentés, on se rend alors compte que cela touche le monde entier. De plus cette fin d’épisode est très bien faites puisqu’en même temps d’exposer la gravité de la situation à nos cinq personnages principaux, une attaque de loup s’effectue dans une prison de Biloxi.

Biloxi qui se situe aux Etats-Unis dans l’Etat du Mississipi est la grande nouveauté de cet épisode et pas des moins intrigantes. Celle-ci suit la fin de vie d’un prisonnier qui doit être exécuté. Plusieurs questions viennent alors quand ce nouveau personnage apparaît comme : pourquoi nous montrer l’exécution d’un prisonnier ? Quel est l’intérêt ? Nos questions vont être en parti résolues par la suite. En effet, une autre attaque va se produire. La plus sanglante que nous ayons vue jusque là, commis par des loups. Ils envahissent la prison et tuent tous ceux sur leur chemin… à l’exception de ce fameux prisonnier qui semble être leur maître ou allié ? L’épisode se termine sur cette scène pleine d’interrogations ! Ce prisonnier contrôlerait-il les animaux ? Serait-ce sa faute si les animaux devenaient comme ça ? De multiples hypothèses peuvent alors se poser mais nous devrons attendre au moins une semaine avant d’en savoir plus !

Note : 8/10. En bref, encore un épisode avec de multiples questions sans réponses satisfaisantes qui nous intrigue et nous ferons revenir la semaine prochaine !

Dans le prochain épisode :