Les critiques // Under the Dome : Saison 3. Episode 6. Caged.

Rédigé par Julie Debelfort
On est déjà au 6e épisode de la saison 3 d’Under The Dome, et après un très bon épisode la semaine dernière, les intrigues de Chester’s Mill continuent mais à un rythme encore une fois très lent.

Déjà, depuis que Barbie n’est plus le même, le petit speech d’introduction est énoncé par Big Jim. Cette introduction est toujours un peu monotone, mais ce changement permet de comprendre sans même avoir besoin de regarder l’épisode que Barbie et les autres ne sont encore soumis au contrôle de ce qu’est Christine.

Cet épisode reprenait sur la capture de Price par Aktaion, qui gardait en même temps prisonnier Big Jim. Au final, cette aventure fut une grande perte de temps : il aura fallu 40 minutes pour que Barbie et Junior viennent ‘sauver’ Price et que Big Jim se libère lui-même en assassinant probablement le seul scientifique capable de mettre un terme à cette  mystérieuse infection. Retour à la case départ donc. De même, la ville entière est sous le contrôle de Price et ses sbires, contrôle qui se manifeste par une sorte de sifflement étrange et terrifiant. Désormais, on parle de « parenté » : chacun doit agir pour le bien de tous, même si cela implique par exemple de se suicider. En effet, Hunter a perdu l’usage de ses jambes suite à une chute provoquée accidentellement par Norrie. Et comprenant qu’il ne serait plus bénéfique à la communauté, il est prêt à accepter sa mort.

Au final, y a pas eu d’énormes avancées dans cet épisode, pour ne pas dire aucune : Joe, Norrie, Julia et Big Jim sont toujours les éléments perturbateurs dans les plans de Christine. Junior et Eva eux sont devenus les véritablement chiens de garde de Price. Seul Sam, suite à la mort d’Abby, a changé de camp puisqu’il poignarde Christine à la fin de l’épisode. Evidemment, comme le téléspectateur s’en doute, on ne se débarrasse pas du grand méchant comme ça… L’épisode se termine sur Christine étant mise en cocon pour se soigner, tandis que plusieurs améthystes s’éteignent.

Bilan : un épisode qui est à la hauteur de quasiment tous les autres : pas d’avancées importantes, on a surtout le sentiment d’un retour à la case départ. Les rares personnages qu’on appréciaient sont devenus insupportables. Julia rejoint Big Jim en désespoir de cause, et Joe et Norrie se retrouve quasiment seuls face à toute une population. Finalement, rien de nouveau à l’horizon. L’élément Aktaion étant en plus éliminé, cela fait une des rares intrigues plus ou moins utiles à disparaitre. On commence à désespérer sérieusement d’une fin honorable pour Under The Dome…

Note : 5.5/10. En bref, si ce n’est les quelques scènes d’évasion de Big Jim et de Julia tentant de faire entendre raison à la communauté, rien de bien intéressant. Si les scénaristes veulent qu’on les supplie pour faire quelque chose de vraiment bien, il suffirait de nous le dire…

Dans le prochain épisode :