Les critiques // Under the Dome : Saison 3. Episode 5. Alaska.

Rédigé par Julie Debelfort
Enfin ! Enfin ! SI je devais déjà résumer cet épisode en un mot, voici le terme que j’utiliserais ! Après un épisode carrément inutile et inintéressant au possible (je n’arrive même pas à comprendre comment j’avais pu mettre 6/10), la saison 3 d’Under The Dome connait finalement son premier bon épisode !

Comme d’habitude on retrouve les habitants de Chester’s Mill, et surtout Christine et Junior après leur nuit torride dans la caverne. On commence enfin à avoir des réponses à nos questions, ce qui fait véritablement avancer l’action. C’est ainsi qu’on apprend, grâce à l’alliance entre Julia/Big Jim et Aktaion que l’œuf contient quelque chose qui a infecté les habitants de la ville (mais pas tous) et qu’ils se retrouvent à suivre ainsi leur leader, soit la première personne à avoir touché l’œuf : Christine Price (étant donné que Mélanie est morte elle est totalement sortie de l’équation). On apprend ainsi que cette histoire a déjà eu lieu auparavant, en Alaska. On comprend également que les améthystes (pierres violettes) sont la source d’énergie du dôme et qu’il en manque : or qui dit pas d’énergie dit pas d’oxygène pour vivre. Le danger pèse réellement.

En attendant, cet épisode nous a tout d’abord montré la perte progressive du contrôle de Price. C’est ainsi que le spectateur se met à espérer que les habitants puissent enfin réaliser le mal que représente la fausse thérapeute. Mais coup de théâtre ! Finalement Price reprend le contrôle. Eva, qui doutait de son amie est forcée de se plier à son contrôle, Joe et Norrie, les éléments perturbateurs se retrouvent pris au piège par Junior et les autres, et même Barbie et Pete finissent par se battre. C’est là l’occasion de nous montrer une véritable scène de combat entre les deux hommes durant laquelle Barbie abat sauvagement Pete à coup de batte de baseball ! Durant laquelle, au passage, Eva et Barbie lient leur destin ensemble, Julia semblant avoir été totalement oublié par le héros. Ainsi Price devient de plus en plus implacable, après le meurtre de Mélanie elle réussit à orchestrer le suicide d’Abby( petite amie alcoolique de Sam qui n’aura pas duré longtemps) et la mort de Pete.

De même, Eva a un rôle important à jouer puisque Christine confirme les soupçons du téléspectateur : finalement, comme dans la réalité alternative, Eva est bien enceinte. La question cependant étant : enceinte de quoi ? C’est ainsi que depuis le début de la saison, on tient enfin notre épisode réussit. Les scénaristes nous ont eu, pour la première fois depuis la reprise, le dôme et ces nouvelles personnes (Price, Eva, Hunter) ont un sens. Un dynamisme s’est installé, ce qui fait plaisir à constater après tant d’ennui et de désespoir passés.

Bilan : un épisode vraiment agréable à suivre pour une fois. Les choses progressent vite et on commence à comprendre ce qui se trame depuis l’arrivée du dôme. Eva prend de l’importance, même Big Jim (qui s’humanise depuis la découverte de son chien Indy) devient plus supportable. On regrettera juste qu’Andrew J. West (Pete) ne soit pas resté plus longtemps au sein de la communauté, son personnage s’étant révélé un des plus prometteurs en ce début de saison.

Note : 7/10. En bref, très bon épisode. Le challenge sera désormais de garder ce rythme pour les autres à suivre.

Dans le prochain épisode :