Les critiques // Under the Dome : Saison 3. Episode 3. Redux.

Rédigé par Julie Debelfort

Hier soir CBS diffusait le troisième épisode de la saison 3 d’Under The Dome. Le season premiere nous avait laissé sur une touche plus que mystérieuse, les habitants de Chester’s Mill retournant sous le dôme après avoir été pendant un an « prisonniers » d’une réalité alternative.

Cet épisode est l’occasion de marquer le retour à la vraie réalité ce coup-ci, et surtout de voir comment les habitants de Chester’s Mill se font à leur retour sous le dôme. D’un point de vue général, force est de constater que ça ne va pas du tout, et que la réalité alternative allait beaucoup mieux pour tout le monde. Les habitants se sentent donc très mal, frustrés même un peu comme le téléspectateur. Frustrés nous sommes, en effet ! Une sorte de chasse à l’homme se met en place, finalement poursuivie plus ou moins par Barbie et Julia à la recherche de Mélanie. Mélanie, on la verra à l’occasion de deux scènes, une première avec Christine Price et une deuxième lorsque cette dernière lorsque cette dernière la tue. Surprenant, et un peu trop rapide non ? On a encore une fois l’impression que le personnage de Mélanie est évincé car il devenait trop encombrant pour l’intrigue, ce qui laisse perplexe le public. D’un autre côté, et comme on s’y attendait, on découvre en effet que Price et même Eva ne sont pas les femmes qu’elles prétendent être, puisque ce sont 2 anthropologues qui étaient à la recherche de l’œuf. Elles se sont retrouvées prisonnières de la réalité alternative puis du Dôme, et si Eva semble plutôt inoffensive pour le moment, Price a clairement des objectifs inavoués à atteindre. Comme dans le season premiere, Christine Price continue de suggérer des idées plus ou moins malsaines aux gens, notamment en les touchant, de même qu’elle est liée aux cocons et surtout à cette étrange pierre violette. Quel est son but ? Pourquoi tuer Mélanie alors qu’elles étaient du même côté ? Des questions que les scénaristes disposent dans le but d’y répondre probablement dans la suite des épisodes, à condition de pas trop traîner en longueur.

En attendant, Big Jim est le seul à véritablement comprendre que Christine Price et Eva cachent quelque chose, et ainsi compte découvrir ce qui ne va pas. Pour cette quête, il semble accompagné de ce mystérieux chien découvert dans l’épisode 1 de la saison. On est toujours perplexe vis-à-vis de l’animal. A-t-il le rôle d’un ange gardien ? Si c’est le cas, c’est assez risible, car  Big Jim est de loin le dernier à avoir besoin d’aide, surtout d’un chien. Affaire à suivre ! 

Niveau relations, celle entre Big Jim et Junior devient carrément lourde ! Ils se détestent, ils s’aiment.. Mais encore ? ça traine et ça traine, et nous ça nous épuise ! Pendant ce temps, entre Norrie et Joe rien ne va plus ! La fille se rapproche de Hunter, qui n’a miraculeusement plus besoin de lunettes, tandis que Joe se retrouve terriblement seul. De même pour Julia, qui voit très bien que malgré son amour, Barbie est connecté à Eva. Les intrigues « love interest » ne sont donc pas prêtes de se terminer, pour le meilleur ou pour le pire…

Bilan, un épisode ni trop long ni trop lent, pas forcément toujours intéressant. Le retour sous le dôme  se met en place lentement mais sûrement, dévoilant de nouvelles intrigues qui seront surement résolues à la fin de cette saison. Eva se révèle à peine plus intéressantes que lors du season premiere, mais pour autant elle n’est pas plus passionnante que ça à l’heure actuelle. Price au contraire à tout du futur personnage machiavélique, reste à voir à quelles fins !

Note : 6.5/10. En bref, épisode plus utile pour la suite de la série et surtout moins pesant que le season premiere. La fin, où tous les habitants ayant vécus dans la réalité alternative se retrouvent réunis lors de la pleine lune intrigue véritablement. On est déjà plus impatients de connaitre la suite. 

Dans le prochain épisode :