Les critiques // Mr. Robot : Saison 1. Episode 4. eps1.3_da3m0ns.mp4.

Rédigé par Nicolas Gardères
Cette semaine, Mr. Robot nous livre un épisode quelque peu étrange qui ne plaira certainement pas à tout le monde ; mais on ne peut en rien enlever à la série le mérite de tenter des choses, qui pour le moment passent globalement très bien.

Avec la fin de l’épisode de la semaine précédente et les premières minutes de celui de cette semaine, on aurait pu s’attendre à un épisode particulièrement mouvementé avec le premier grand pas d’Elliot associé à FSociety. Néanmoins, l’épisode va une nouvelle fois s’attarder agréablement, en prenant son temps et en développant de nouvelles thématiques. Il faudra donc attendre encore un petit peu pour voir le premier gros mouvement de FSociety qui ne devrait désormais plus tarder.

Au lieu de ça, c’est l’addiction aux drogues qui va particulièrement être mise en avant cette semaine. On a pu suivre une évolution de la consommation de drogues d’Elliot lors des épisodes précédents, il est donc logique de constater les premiers obstacles qui vont se heurter à notre génie informatique quelque peu accroc à la morphine. Son addiction qui devient un réel problème dans le contrôle de son esprit, nous permet par ailleurs de vivre une succession de scènes hallucinatoires des plus étonnantes. On assiste alors à un enchaînement de scènes burlesques qui obligent le spectateur à se concentrer encore plus qu’habituellement devant une série qui a déjà pris l’habitude de nous faire réagir et réfléchir en permanence. Il faut s’accrocher pour ne pas se perdre, en même temps qu’Elliot, dans un état de flou total assurément voulu par la série qui cherche une nouvelle fois à nous faire vivre au plus près le ressenti de son personnage principal.

Ici, ces scènes burlesques décousent grandement le récit et apportent une confusion générale complètement recherchée et volontaire, mais qui peut s’avérer assez déroutante. Mr. Robot n’a pas peur de prendre des risques, et ça lui réussit plutôt bien. Malgré ça, la série n’en oublie pas pour autant de continuer à développer ses autres personnages. On en apprend alors un peu plus sur l’équipe qui compose FSociety en découvrant de nouveaux personnages et en approfondissant encore le développement de Mr. Robot et Darlene que l’on commence désormais à bien cerner. Ajoutons à cela un rapprochement particulièrement réussi entre deux figures féminines de la série, et on obtient à nouveau un travail poussé qui s’apparente à un véritable succès.

Les faux pas de Mr. Robot restent pour le moment inexistants ou alors très légers. Il ne serait alors en rien osé de qualifier la série de grande surprise de cet été, et ce même après seulement quatre épisodes. La série ne fait que confirmer son intention de bien faire, que ce soit dans son récit et développement de ses personnages, ou encore esthétiquement et dans son soucis du détail.

Note : 8 / 10. En bref, un épisode qui s’avère un peu étrange, flou et décousu mais c’est là toute l’intention de la série qui cherche à nous faire vivre au plus proche de l’action et du ressenti de son personnage principal. La série continue d’avancer à petits pas que l’on ne cessent d’apprécier.

Dans le prochain épisode :