Les critiques // Mr. Robot : Saison 1. Episode 1. eps1.0_hellofriend.mov.

Rédigé par Nicolas Gardères
Mr. Robot n’était certainement pas la série estivale la plus attendue, et pourtant, elle pourrait bien être la grande surprise de cet été. Diffusée sur USA Network, le premier épisode dispose de grandes qualités pour une série qui s’avère déjà très prometteuse.

Dès la scène d’introduction, le ton est donné. On rentre dans un univers sombre et critique de notre société. L’impact des nouvelles technologies et particulièrement d’internet dans la vie quotidienne, ou encore le pouvoir disproportionné des grandes entreprises dans notre monde capitaliste, sont critiqués avec beaucoup d’efficacité. La série se place alors sur un terrain glissant, et on pourrait rapidement assister à un discours hautain, mais elle ne rentre à priori pas du tout dans cette catégorie et dénonce à merveille ce qui se doit d’être dénoncé.

Si ce premier épisode démontre ses atouts dans la dénonciation et la critique de notre société, c’est avant tout grâce à son personnage principal, Elliot, joué par Rami Malek. Tout au long de l’épisode, on est porté par la voix de ce personnage qui se parle à lui-même, ou disons à une personne imaginaire, à laquelle le spectateur pourra rapidement s’identifier. Encore une fois, là où le terrain est glissant, Mr. Robot s’en tire particulièrement bien, pour l’instant, dans l’utilisation de la voix-off.

On reconnait là alors certains éléments qui avaient parfaitement fonctionné dans le développement du personnage de Dexter dans la série du même nom. Ici aussi, on va suivre les péripéties d’un personnage asocial et à priori antipathique, et pourtant, qui va disposer de toute l’empathie du téléspectateur. On tient ici un personnage parfaitement amené et décrit pour critiquer comme il se doit notre société.

Pour ce faire, la série va utiliser un point de vue très pertinent à travers le monde informatique et plus particulièrement à travers le monde du piratage informatique. Sur ce point, la série réalise encore un sans faute en étant très technique et réaliste, tout en restant parfaitement compréhensible pour le spectateur. On ne se sent pas berné, ni délaissé, et on sait déjà que l’on va suivre une série intelligente.

Avec une durée de plus d’une heure, ce premier épisode ne se permet pas la moindre longueur pour autant. L’univers est déjà bien posé, les premiers personnages sont cernés à un degré suffisant pour le moment et les mystères de conspiration s’avèrent déjà fascinants. Si artistiquement, que cela soit en ce qui concerne la réalisation ou encore lutilisation de la bande son, on détecte déjà des qualités indéniables qui ne devraient pas avoir trop de mal à perpétuer, Mr. Robot devra rester particulièrement attentive dans la façon dont elle proposera son récit. Les séries traitant de conspirations finissent souvent par se perdre, espérons que ce ne sera pas le cas de cette nouvelle série qui se trouve très prometteuse.

Note : 9/10. En bref, un premier épisode déjà passionnant et très prometteur pour la suite, en posant à merveille les bases d’un univers critique de notre société contemporaine, le tout dans des proportions parfaites.