Les critiques // Beauty and the Beast : Saison 3. Episode 3. Bob & Carol Vin & Cat.

Rédigé par Karim Saoudi
Troisième épisode déjà et Beauty and the Beast continue avec sa nouvelle intrigue tournant autour de Catherine et Vincent essayant de trouver qui est derrière toutes ces personnes transformées en méta-humain. 

"Bob & Carol Vin & Cat" est un très bon épisode mélangeant à la fois drame, humour et action à la perfection. Certes, ça manque peut-être un peu d'énergie bien qu'on ait des explosions et des scènes de combat. Il y a également cette réalisation ennuyante qui ne change pas et ce ton toujours aussi sombre pour une série qui a besoin d'un ton plus léger et plus coloré maintenant qu'elle assume complètement son coté comédie et romance. L'intrigue avance et nous présente un duo, Bob & Carol, des tueurs à gages dotés d'un pouvoir d'appréhension et qui vont découvrir la vérité au sujet de Vincent, ce qui nous laisse avec une nouvelle intrigue. 

En effet, Bob & Carol voulaient au départ éliminer Cat et Vincent afin qu'ils arrêtent de chercher des réponses concernant les personnes méta-humaine mais, maintenant qu'ils savent pour Vincent, ils préfèrent mettre la main sur la bête en guise d'offre au boss, dont on ne connait toujours pas l'identité. Parallèlement, JT va découvrir qu'elle est son super-pouvoir. Après quelques tests tel un super-héros débutant, JT découvre qu'il a le pouvoir de guérison lorsqu'il reçoit une balle à la main, qui a très vite guéri. Qu'est-ce que la série tente de faire avec JT ? Qu'est-il supposé devenir ? Depuis le début, il est seulement celui qui jongle entre l'humour et l'amour avec Tess, désormais les scénaristes semblent vouloir changer ça et on a hate d'en savoir plus. Finalement, ce nouvel épisode de Beauty and the Beast est bon. Il y a toujours quelques mauvais points, notamment l'ambiance, le ton etc qui plombe un peu tout mais, le reste est positif pour le moment.

Note : 7/10. En bref, encore un bon épisode, on aimerait voir la série changer encore plus mais, elle se débrouille déjà.