Les critiques // Beauty and the Beast : Saison 3. Episode 2. Primal Fear.

Rédigé par Karim Saoudi
Après un retour assez mignon et intriguant, Beauty and the Beast revient avec un second épisode qui introduit une nouvelle mythologie à la série, ainsi qu'un mystère assez intéressant, tout ceci mélangé à une dose d'humour et de romance autour de la relation entre Cat et Vincent. 

C'est toujours assez étrange de voir que Beauty and the Beast est toujours diffusée alors qu'elle n'avait pas vraiment de chances de survie après sa seconde saison. Désormais elle en est à sa troisième saison et une quatrième est déjà confirmée. De quoi aider à apprécier un peu plus l'univers, les personnages et les intrigues. La semaine dernière dans Beauty and the Beast, Cat et Vincent découvraient qu'un groupe de personnes ont été victimes d'expériences scientifiques et les ont rendus surhumains. On se croirait presque dans une série super-héros et ce n'est pas plus mal. Avec ça, il y avait également le moment très mignon de la fin avec Vincent qui demande en mariage Cat. Cette semaine, les choses avancent assez vite.

En effet, Cat et Vincent décident (déjà) d’emménager ensemble après la proposition en mariage. Une décision qui stresse Vincent et le pousse même à se transformer en bête. Mais outre ce petit stress cliché de l'épisode, on va aussi suivre l'intrigue sur les personnes surnaturelles, dont un qui a le pouvoir d’électricité, une sorte d'Electro de "The Amazing Spider-Man 2", à la recherche d'un sérum pour le guérir (le même qu'a utiliser JT et qui pourrait avoir de sérieux effets secondaires). Beauty and the Beast s'est donc enfournée dans une mythologie assez intéressante, peut-être pas totalement faite pour elle mais qu'elle gère assez bien pour le moment, d'autant plus que les effets spéciaux ne sont pas aussi mauvais que ça, un changement au niveau du maquillage de Vincent et un changement au niveau de la qualité de l'image ne seraient pas de refus par contre. Finalement, Beauty and the Beast commence bien sa saison avec un mélange de légèreté avec la relation Cat/Vincent et de drames surnaturels autour d'une intrigue à la super-héros.

Note : 7/10. En bref, la série tente de se transformer et pour le moment, c'est bien parti.