Supergirl : Notre critique du pilote !

Rédigé par Karim Saoudi
"Supergirl", la nouvelle série DC Comics, est très attendu par les fans de "The Flash" et "Arrow", dont le producteur est celui derrière les deux séries populaires de The CW. Après un trailer qui a fait du bruit dans le mauvais sens, on peut enfin donner notre avis sur le pilote, quelques mois avant sa diffusion officielle sur CBS.

On ne va pas tourner autour du pot, le pilote de Supergirl est ce que le trailer nous montre. Un coté girly avec une bande-originale à la "Desperate Housewives" et un coté "super-héros" qui ne reflète pas les 14 millions de dollars investis dans les effets spéciaux. Melissa Benoist joue un personnage ressemblant à Felicity de "Arrow" mais, avec des super pouvoirs. Mignonne mais très vite agaçante, attachante mais qui pourrait facilement ennuyer. L'actrice peut très bien évoluer et nous surprendre au fil des épisodes comme l'a fait Grant Gustin avec "The Flash". Mais le problème est surtout cette ambiance trop girly qu'on a du mal à mélanger avec le coté héroïque de l'univers. 

Kara dévoile ses pouvoirs au monde lorsqu'elle doit sauver sa sœur d'un avion en plein crash. Excitée d'avoir enfin pu sauver des gens, elle va découvrir que ce ne sera pas aussi simple quand une organisation secrète débarque et lui apprend que lorsqu'elle est arrivée sur Terre, elle a également fait venir un groupe d'aliens. On en rencontre un dont les intentions sont de tuer Kara pour se venger des actions de sa mère Kryptonienne. Un premier méchant ridicule avec son look (quelle honte de proposer un alien de ce genre en 2015) et ses intentions. En fin d'épisode, on découvre que la mère Kryptonienne de Kara est en réalité sa tante qui veut sa mort. Twist plutôt prévisible et fade qui intéresse d'un coté (comment et quand Kara le découvrira) mais n'apporte rien de nouveau au genre. 

Quant aux scènes d'action, ce n'est pas terrible mais on met ça sur le dos de l'expérience de Supergirl qui débute en tant qu'héros de sa ville. Difficile de savoir ce qu'on aurait souhaité voir dans "Supergirl" mais on espérait quand même mieux avec moins de clichés, moins de girly et un univers plus intéressant. Quant aux autres personnages, ce n'est pas terrible, Mehcad Brooks dans le rôle de James 'Jimmy' Olsen, qui ne ressemble à rien au personnage des comics et qui énerve très vite à parler au nom de Superman, Jeremy Jordan en tant que Winslow Schott l'ami de Kara qui est une version masculine de Felicity et Calista Flockhart en tant que Cat Grant la patronne garce de Kara. 

Finalement, le pilote de "Supergirl" est tout ce qu'on a pu voir dans la bande-annonce. Un coté girly beaucoup trop cliché et un coté super qui parfait fade et ridicule, le tout avec une ambiance digne d'une veille série qui aurait pu être présente dans la trilogie du samedi. 

Note : 5/10. En bref, un pilote basique avec des défauts et des qualités que certains apprécieront. 

Bande-annonce :