Revenge : 7 choses qui vont nous manquer !

Rédigé par Wyzman Rajaona
Le couperet est tombé : Revenge ne reviendra pas pour une saison 5 à la rentrée prochaine et s'achèvera donc le 10 mai prochain sur ABC. Si une partie de nous est forcément triste, ne nous leurrons pas : les intrigues ne tiennent plus la route depuis un moment et les fans ont déserté. Revenge n'a pas passé la barre symbolique des 5 millions de téléspectateurs depuis le 16 novembre dernier. Alors, entre la lassitude des acteurs (qui sont tombés raide mort les uns après les autres) et celle des spectateurs, le moment était venu d'en finir. Mais avant de faire nos adieux à ce thriller psychologique, focus sur ces choses qui vont nous manquer. 

Le côté soap
Il n'y a pas à dire, pour apprécier Revenge, il faut regarder la série dès le début. Malgré la tentative de reboot en début de saison 3, impossible de comprendre tous les tenants et aboutissants si l'on n'a pas suivi dès le pilot. Et c'est une chose que l'on a aimé dans Revenge. Ce mélange de mensonges, de sexe et de (tentatives de) meurtres nous a captivés et nous captive encore.

La guéguerre d'Emily et Victoria
Clairement identifiée comme le gros poisson d'Emily, Victoria s'est montrée au fil des saisons plus retorse que n'importe quel vilain. Même proche de la banqueroute ou de la mort, la Reine des Hamptons a su retourner les choses à son avantage, et lancer les bons piques. Leurs catfights, leurs accusations, leur faux sourires et les coups de pelle vont évidemment nous manquer.

La relation Emily/Nolan
Seule relation stable de la série, le duo Emily/Nolan nous aura bien fait rire. Entre le grand frère ultra protecteur et la petite rebelle portée sur la vengeance, force est de constater que l'on ne s'est pas ennuyé. Si fondamentalement les deux ont à peu près la même conversation depuis le début de la série, certaines répliques peuvent entrer dans la pop culture. Comme ce "Ding dong, the bitch is dead!" de l'épisode 21 de la saison 4.

Les énormes twists
En bon soap qui se respecte, les scénaristes de Revenge n'ont jamais lésiné sur les retournements de situation complètement aberrants voire oufissimes ! La mère d'Emily vivante dans la saison 1. L'explosion qui tue Declan dans la saison 2. Le retour de David dans la saison 3. Et la mort de Victoria dans la saison 4. Dans les 87 épisodes déjà diffusés, il y en a eu des chocs, des coups de feu et des explosions. Si certains étaient plus utiles que d'autres, nous nous souviendrons de Revenge comme cette série qui a usé les cliffhangers jusqu'à la corde.

La bande originale
Angus & Julia Stone, Tame Impala, Lorde, M83, Iggy Azalea… Tous ces artistes sont passés au moins une fois dans Revenge. Et ce n'était pas pour nous déplaire. Car en plus d'être le compositeur du thème principal de la série, iZLER nous a fait découvrir bon nombre de jeunes artistes. Et c'est à cela que l'on reconnaît les grands shows :  le soin donné à tout ce qui ne se voit pas forcément à l'écran !

Les décors
Les Hamptons, les résidences privées, les penthouses, les hôtels, les plages, etc. La production de Revenge a su donner une place de choix aux décors, même quand ce n'était pas nécessaire. Plus qu'un drama se passant dans les Hamptons, Revenge est une excellente carte postale pour cette région des Etats-Unis. L'assurance que l'on ne va pas s'y ennuyer, que l'on n'aura toujours un sujet de conversation. Seul petit bémol : la série est en fait tournée en Californie…

Le style des personnages
Pendant 4 saisons, la costumière Jill M. Ohanneson a habillé nos personnages préférés. Entre les robes de créateur de Victoria, le look de bad girl d'Emily, le combo polo + polo de Nolan, les shorts de bain de Jack, les costumes de Daniel… Tout ça, c'était elle. En plus de parfaitement maîtriser son sujet, elle nous a fait rêver pendant ces quatre saisons. Alors Jill, merci !

Revenge s'achève le dimanche 10 mai.