Les critiques // Scandal : Saison 4. Episode 22. You Can't Take Command.

Rédigé par Wyzman Rajaona
Mais qu'est-il arrivé au soldat Rhimes ? Après nous avoir enchantés pendant les trois premières saisons, il semblerait que la showrunner soit déjà lasse de ses intrigues et ne daigne même plus satisfaire le spectateur qui les adore pourtant. Explications.

Mellie est à deux doigts de remporter la course pour le poste de sénatrice de Virginie. Aidée par Elizabeth, elle rencontre un nouveau donateur qui n'est autre que Eli Pope. Très au fait des dernières activités de la Première dame, il lui offre son soutien à condition qu'elle lui révèle l'identité des membres du Grand jury qui assistent aux révélations de Jake Ballard. Face aux menaces, Mellie cède et tous ceux qui ont été en contact avec Jake sont retrouvés morts. Au pied du mur, Olivia demande de l'aide à sa mère et s'en va apporter les dossiers de B6-13 à la directrice de la CIA. Mais comme toujours, Eli a un coup d'avance sur Olivia.

Eli enchaîne donc les manipulations et les menaces, récupère tous les dossiers avant de les détruire et d'éliminer un par un les derniers agents de la cellule. Au passage, il muselle légalement Olivia et Jake, ainsi que son ex-femme. Et alors que cette croisade semble terminée, Olivia a une dernière idée de génie qui lui permet (enfin) de se débarrasser de son père. Temporairement sans doute, mais débarrasser quand même. En parallèle, Mellie remporte l'élection et Elizabeth explique la situation à Fitz. Le résultat est sans appel : Fitz congédie sa femme et renvoie Cyrus - qu'il sait avoir participé à cette énième magouille. Ayant rempli sa mission, Jake décide de quitter Olivia, qui n'hésite pas longtemps avant d'aller se réfugier dans les bras de Fitz.

Vous l'aurez donc compris, ce season finale avait absolument tout d'un series finale et c'est bien là ce qu'on lui reproche. Oui, nous attendions ce dénouement depuis longtemps. Oui, nous savions qu'elle finirait avec Fitz. Oui, le retour de Mama Pope était prévisible. Mais bon sang, pourquoi avoir tout mis dans cet épisode !? Si les season finale de Scandal ne sont jamais très riches en cliffhanger, nous aurions tout de même aimé ne pas être laissés avec une série qui pourrait très bien pu ne pas revenir en septembre prochain. Toutes les affaires ou presque ont été résolues et on ne sait vraiment pas comment la série va se poursuivre. Un mini-reboot est-il à prévoir ? Sans doute.

Toujours est il qu'après ces 40 minutes, Shonda Rhimes nous laisse perplexes. L'épisode se regarde sans problème mais son intérêt est très relatif. La colère d'Eli, la peur de Mellie, la tristesse de Cyrus et l'indignation de Fitz ne suffisent pas à créer de grandes scènes. Les dialogues sont bons mais sans plus. Quant au montage et à la mise-en-scène, la série utilise encore et toujours les mêmes gimmicks : travellings, flash-backs, surcadrages et surimpressions. Rien de bien palpitant donc. Il ne nous reste donc plus qu'à espérer que Shonda va se décider à faire quelque chose de Quinn et Huck, deux personnages qu'elle a laissés sur le bas-côté sans s'inquiéter.

Note : 4/10. Bref, un season finale bien fade.