Les critiques // Arrow : Saison 3. Episode 23. My Name Is Oliver Queen.

Rédigé par Karim Saoudi
Cette horrible et décevante troisième saison de Arrow s'achève enfin. On retiendra quelques bons épisodes, notamment le crossover avec The Flash, l'épisode où Oliver se fait tuer par Ra's Al Ghul, l'épisode où les habitants de Starling City se sont unis contre Brick, et surement d'autres mais, globalement, ce fut une saison bien mauvaise de Arrow, à des kilomètres des bonnes choses qu'elle nous a habituée lors de ses deux premières saisons. 

"My Name Is Oliver Queen" est un season finale à la fois décevant et satisfaisant. On ne retrouve toujours pas la force des season finales des précédentes saisons, mais il a le mérite de proposer une certaine fermeture à toute cette médiocrité pour, espérons-le, une meilleure saison 4. L'épisode débute avec un mini cross-over avec The Flash qui débarque, sort quelques blagues, et sauve l'équipe Arrow qui, sans surprise, n'a pas été tuée la semaine dernière suite au virus laissé par Oliver. Mais alors que Barry Allen aurait pu stopper assez rapidement les événements de Starling City, les scénaristes ont préférés s'en séparer assez vite, pour laisser les autres dans le chaos face au virus qui a pour but de tuer les habitants de la ville. Arrow propose encore une fois une intrigue "terroriste", mais si l'attaque de Malcolm Merlyn et les hommes de Deathstroke ont bien mis le chaos dans la ville, celle de Ra's Al Ghul n'aboutit à rien. Ra's Al Ghul meurt après une scène de combat avec Oliver, laissant son poste à... Malcolm Merlyn qui est désormais le nouveau Ra's Al Ghul. Le mieux aurait été de se séparer définitivement de cette "organisation" et d'introduire Nyssa dans l'équipe Arrow. Mais non, la série préfère se répéter.

Par ailleurs, l'épisode va aussi faire éloigner Oliver de la ville, qui s'en va vers une destination inconnue avec Felicity à ses cotés, pour renaître et probablement devenir le Green Arrow. Mais si on ne peut qu'apprécier un reboot du héros, on déteste toujours autant ce fan service avec Felicity qui ne cesse d’être mise au premier plan, au détriment des autres membres de l'équipe Arrow surement bien plus intéressants qu'elle. Felicity permettait à Arrow d'avoir son coté léger et fun, désormais elle n'est que celle qui nous a bien pris la tête lors de la saison 3 et qui va surement continuer. Mais maintenant cette saison 3 terminée, on peut déjà l'oublier et penser à ce qui est à venir pour la saison prochaine. Qui est Damien Darhk ? Sera-t-il le prochain méchant de Arrow ? On connait déjà les réponses : Un homme puissant appartenant à l’organisation criminelle H.I.V.E., et oui, il y a de fortes chances qu'il devient le prochain méchant. Espérons tout de même qu'il sera différent de Ra's Al Ghul puisque c'est tout de même son mentor. Il y a également Ray Palmer qui part en fumée à la fin de l'épisode. Nous savons très bien qu'il n'est pas réellement mort puisqu'il sera dans le prochain spin-off Legends of Tomorrow, mais avec un final sans cliffhanger, la scène est la bienvenue. 

Finalement, c'est avec un final "fermeture" que la saison 3 de Arrow s'achève, laissant quelques idées pour la saison prochaine avec un nouveau Oliver Queen. Mais est-ce que les scénaristes seront capables de proposer à nouveau de bons flashbacks ? de bonnes intrigues ? Impossible de savoir, tout peut devenir excellent comme tout peut rester comme la troisième saison, une grosse déception.

Note : 6/10. En bref, un final moyen pour une saison catastrophique.