Les critiques // The Messengers : Saison 1. Episode 1. Awakening.

Rédigé par Mickael Lebrun
The CW a lancé vendredi dernier sa nouvelle série The Messengers. Le choix de la chaîne de la placer à cette case horaire signifie qu’elle a très peu d’espoir en cette série. Les chances d’un renouvellement sont donc très minces et la première audience le confirme. Mais que vaut ce pilote ?

L’épisode commence assez fort puisqu’un meurtre se produit, mais tout de suite après, on est projeté sept ans plus tard. On se dit déjà quel est l’intérêt de nous avoir montré cela alors ? La réponse ne viendra qu’à la fin de l’épisode. Nous voyons ensuite petit à petit les différents personnages principaux avec une brève présentation de ce qu’est leur vie, dans quel milieu ils évoluent. Vient ensuite l’événement le plus attendu de l’épisode si je puis dire qui est l’extraterrestre s’écrasant sur Terre. Cet impact provoque une onde de choc conséquente qui a comme répercussion de provoquer une mort immédiate mais éphémère de ce que l’on devine être les futurs « messengers ».

Nos personnages principaux doivent ensuite être confrontés aux légers changements que leur nouvelle situation leur impose. Nous avons pu apercevoir sur chacun d’entre eux des ailes d’ange visible uniquement pour le moment dans des miroirs ou reflet d’eux même. Aucun d’entre eux n’a encore découvert cette particularité à l’exception de Peter. Celui-ci a également découvert que sa force était démultipliée. Durant tout l’épisode on est intrigué sur ces évènements, on ne comprend pas tout même si les choses s’éclaircissent peu à peu. Chacun de ces messangers semble avoir une « fonction ». Le pasteur qui pourra être très vite agaçant est le messager, Peter le guerrier, Vera la gardienne, Raul le voyageur et Erin la guérisseuse puisqu’elle a déjà soigné sa fille. 

Cependant, le plus intriguant dans l’épisode est le mystérieux homme venu de l’espace. On le voit très peu durant l’épisode. Sa courte apparition avec le garagiste nous indique qu’il ne serait pas venu pour faire le bien sur Terre mais cela est à préciser. Il est ensuite en contact avec un premier messager qui n’est autre que Vera et lui indique que son fils kidnappé depuis longtemps est toujours en vie et qu’il a les réponses à ces questions mais pour cela elle doit remplir une mission qui est de tuer une personne. Cela semble être un contrat mais les dernières secondes de l’épisode nous permettent de mieux comprendre le contexte et c’est là la première surprise de la série. Ce que nous pensions être le principal messager et peut-être le guide des terriens n’est en fait pas amical du tout puisque c’est Lucifer. Ce n’est pas un contrat qu’il a proposé à Vera mais tout simplement un pacte avec le diable sans qu’elle le sache. Sa mission est-elle de tous les anéantir ? Les messagers vont-ils former une équipe ? Cela semble bien partie puisqu’ils  ont tous comme destination le Memorial Hospital de Houston. Un élément reste totalement inexplicable qui est la fille d’Erin qui depuis le début sait ou sa mère doit se rendre.

Note : 6/10. En bref, rien de très palpitant, la série mérite sa case horaire mais ce n’est que le pilot. On est tout de même un petit peu intrigué et il faudra attendre le second épisode pour se faire un meilleur jugement.

Dans le prochain épisode :