Les critiques // Gotham : Saison 1. Episode 20. Under the Knife.

Rédigé par Karim Saoudi
Gotham, cette série qui nous a charmée au début de saison mais qui aujourd'hui nous déçoit tellement avec des intrigues vides et des dialogues mous. C'est une grosse déception de voir une série qui a très bien commencé, tomber dans du mauvais aussi rapidement.

Gotham revenait la semaine dernière après une pause, l'épisode nous laissait sur un cliffhanger avec une Mooney blessée s'échappant de l'institut en hélicoptère. "Under the Knife" c'est un épisode qui va plus se focaliser sur la nouvelle intrigue des derniers épisodes avec l'Ogre, un serial killer interprété par Milo Ventimiglia. Alors que sur le papier l'intrigue du serial killer était assez intrigante et donnait envie de la découvrir, là on se rend vite compte que Gotham essaie d'en faire trop avec un scénario plat et mou du genou où les interactions entre les personnages donnent envie de faire une sieste. 

L'Ogre pose ses griffes sur le personnage le plus transparent et le plus inutile de la série, Barbara, mais découvre très vite qu'elle est encore plus espérée que lui. La relation entre les deux a un coté sexy plutôt plaisant, notamment la fin mais ça reste très mauvais quand même. Gotham veut se la jouer à la Fifty Shades of Grey et c'est décevant. Néanmoins, le seul bon point de cette dernière partie de saison est que la série nous fait suivre une intrigue en plusieurs épisodes et se détache de son cas de la semaine. Mais ça ne suffit pas à rendre les choses meilleures malheureusement. 

Par ailleurs, "Under the Knife" va aussi nous endormir avec la relation molle entre Bruce et Selina. Mais aussi avec le Pingouin, Maroni et sa mère. Autrefois, le Pingoui était le point fort de la série, désormais ce n'est qu'un personnage de plus perdu dans des intrigues inutiles. Finalement, c'est triste de voir que Gotham ne cesse de devenir mauvaise. Après un si bon début tournant autour d'intrigues sur les mafieux de Gotham, la série nous propose plusieurs histoires dont tout le monde se moque. On retiendra seulement l'apparition un peu plus importante du Riddler qui n'a toujours pas été exploré et qui pourrait peut-être nous surprendre. 

Note : 3/10. En bref, les scénaristes se foutent de nous et ne savent clairement pas quoi faire des personnages. Dommage. 

Dans le prochain épisode :