Les critiques // The Flash : Saison 1. Episode 17. Tricksters.

Rédigé par Karim Saoudi
Chaque semaine, The Flash est un plaisir à suivre. Elle nous propose une intrigue vraiment solide autour du Dr Wells mais elle nous présente également de très bons méchants interprétés par des acteurs convaincants. Ce n'était pas le cas dès le début mais désormais la série semble vraiment se construire un univers passionnant et jouissif. 

"Tricksters" c'est le titre de l'épisode de cette semaine et il fait revenir l'un des méchants de la première série de The Flash. L'ancien acteur Mark Hamill retourne donc dans son role pour nous offrir quelques moments de folie très similaire au personnage du Joker. On retrouve aussi Devon Graye (Dexter) en tant que le fils et nouveau Trickster. Les deux se présentent comme des fous qui ne pensent qu'à détruire et ruser. Malheureusement, ils n'ont pas été complètement exploré mais on quand même permis au Flash de se redoubler d'efforts et lui permettre de découvrir qu'il pouvait devenir transparent le temps de quelques secondes. Une scène de dingue qui montre bien que le héros évolue grâce à ses méchants et que cette première saison est très bien construite. 

"Breathe, breathe. Feel the air. Feel that wind on your face. Feel the ground beneath your feet lifting you up and pushing you forward. And the lightning, Barry, feel the lightning. Feel its power, its electricity pumping through your veins, crackling through you, traveling to every nerve in your body like a shock. You’re no longer you now. You’re part of something grater. You’re part of a speed force. It’s yours. Now do it." 

Par ailleurs, l'épisode va aussi se focaliser sur le Dr Wells et ses origines. L'épisode nous propose des flashbacks à la Arrow et sur le coup, ils sont mille fois plus intéressant que ceux de la saison 3 de Arrow. Dans ces flashbacks, on découvre que le Dr Wells est mort depuis bien longtemps et que c'est Eobard Thawne qui est derrière l'apparence de ce dernier. On revoit aussi la bataille entre Barry et le Reverse-Flash du futur et on voit comment et pourquoi Eobard Thawne n'a pas réussi à retourner chez lui. Des révélations autour de Wells qui ne cesse de surprendre et de nous donner encore plus envie d'en savoir plus. Enfin, l'épisode va aussi révéler à deux personnages l'identité du Flash : Eddie et le père de Barry vont découvrir l'identité du Flash. Des scènes inattendues et jouissives. A quand pour Iris ? 

Note : 8/10. En bref, The Flash ne cesse de surprendre avec ses intrigues, ses méchants et ses personnages. L'univers autour du héros devient de plus en plus solide et important. Et si c'était mieux présenté que Arrow ? 

Dans le prochain épisode :