Les critiques // Daredevil : Saison 1. Episode 4. Liens de sang.

Rédigé par Karim Saoudi
Les introductions sont pratiquement terminées dans ce quatrième épisode. Tout est à sa place, tout le monde a été introduit, maintenant Daredevil fait place aux intrigues et à la mise en place des événements pour les prochains épisodes. On se questionne également sur l'avenir du héros, comment va-t-il faire pour poursuivre dans cette bataille qui prend de l'ampleur à chaque instant ? 

Mon petit doigt me dit que l'homme au masque noir va très vite évoluer et passer à un costume rouge avec des bâtons. C'est ce que tout le monde espère voir assez rapidement même si le costume dévoilé officiellement par Marvel et Netflix, divise les avis. Mais même si Daredevil en costume bad-ass donne extrêmement envie, le voir avec un costume amateur est quand même jouissif car, on a quelqu'un qui se découvre à chaque fois qu'il affronte un ennemi et non quelqu'un qui s'est déjà ce qu'il vaut. Le personnage nous dit même qu'il souhaite seulement faire de sa ville un endroit meilleur et qu'en ce moment, la situation lui dépasse surtout lorsque Claire va se faire kidnapper par les deux frères Russes afin d'obtenir des informations sur l'homme en noir. 

Un excellent moment qui permet de passer directement à Matthew Murdock l'avocat au vigilante qui saute sur les murs. J'espère donc que la série va continuer à mettre le héros dans des situations de panique. Mais si les choses changent pour Matt et son entourage, notamment Karen qui est arrivé à obtenir l'aide du reporter Ben Urich contre l'entreprise qui a tenté de la tuer, l'épisode va aussi servir d'introduction pour le grand méchant, le Caïd. 

En plein dîner avec une femme qu'il apprécie (ce qui semble être rare), l'un des frères Russes interrompt le dîner de Fisk et il n'aurait vraiment pas dû. La fin de l'épisode nous montre la scène la plus gore jusqu'à présent : le Caïd démembre la tête du Russe avec la porte d'une voiture. Une scène encore une fois violente et difficile à regarder mais excellente car, on en est fait des tonnes sur fameux méchant qu'on a hâte de voir face à Daredevil. 

Note : 7/10. En bref, après les introductions, vient l'action pour le héros qui va sortir de sa zone de confort lorsque la situation dégénère. Pendant ce temps, le méchant montre de quel bois il se chauffe.